Financement bouclé pour Kindercity à Yverdon-les-Bains

Le projet de centre ludo-scientifique à Yverdon-les-Bains peut démarrer. Le canton de Vaud ...
Financement bouclé pour Kindercity à Yverdon-les-Bains

Financement bouclé pour Kindercity à Yverdon-les-Bains

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le projet de centre ludo-scientifique à Yverdon-les-Bains peut démarrer. Le canton de Vaud a accordé un prêt sans intérêts de 5 millions de francs en faveur de Kindercity. Ce soutien était attendu depuis plusieurs mois.

La ville d'Yverdon-les-Bains et Y-Parc se sont réjouis jeudi de la décision du Conseil d'Etat vaudois. Ce prêt 'apporte la dernière pierre à l'édifice', écrivent-ils dans un communiqué.

Le budget total atteint 65 millions de francs, dont 20 millions pour Kindercity. Ces 20 millions sont financés en partie par le canton et par un prêt hypothécaire, ont expliqué les promoteurs.

Le prêt du canton permet de finaliser le financement de cette cité des sciences au coeur d'Y-Parc, le Parc scientifique et technologique d'Yverdon-les-Bains. Le centre veut familiariser les enfants et leur famille aux phénomènes scientifiques, dans une démarche ludique et interactive. Quelque 100'000 visiteurs sont attendus par an, ce qui en fera l'une des principales attractions de la région.

La formule a fait ses preuves à Zurich depuis une douzaine d'années. Et des centres similaires sont en projet dans les Grisons et à Lucerne. 'C'est incontestablement une chance pour la région. Kindercity va amener des visiteurs dans le Nord vaudois. Et il va doter Y-Parc, qui connaît un développement considérable, de services indispensables, des commerces notamment', a expliqué à l'ats le conseiller d'Etat Philippe Leuba.

Le concept prévoit aussi l'ouverture de restaurants, d'un magasin de proximité, de cabinets médicaux, de bureaux et d'un cinéma, a détaillé Jean-Daniel Carrard, le syndic d'Yverdon-les-Bains. Le prêt est financé par le canton qui a puisé à parts égales dans la Loi cantonale sur l'appui au développement économique (LADE) et dans l'enveloppe fédérale de la Loi sur la politique régionale.

Le projet, initialement prévu pour 2017, devrait finalement ouvrir en avril 2019. Les premiers coups de pioche sont attendus début avril. Philippe Leuba conteste tout retard dans l'attribution du prêt sans intérêts. 'Nous avons suivi la procédure ordinaire, mais le dossier est complexe', a-t-il expliqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus