EPFZ: un spectromètre infrarouge plus petit qu'une pièce de monnaie

Nos smartphones pourraient bientôt acquérir des options supplémentaires, effectuer des analyses ...
EPFZ: un spectromètre infrarouge plus petit qu'une pièce de monnaie

EPFZ: un spectromètre infrarouge plus petit qu'une pièce de monnaie

Photo: EPFZ/Pascal A. Halder

Nos smartphones pourraient bientôt acquérir des options supplémentaires, effectuer des analyses chimiques par exemple. Des chercheurs de l'EPFZ ont développé un spectromètre infrarouge miniature qui tient sur une puce électronique.

Actuellement, les spectromètres infrarouges sont en général des caisses de plusieurs kilos, a indiqué l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué. L'équipe de Rachel Grange, professeure en optique des nanomatériaux, a créé une puce électronique de deux cm2 environ qui permet d'analyser la lumière infrarouge de la même manière.

Pour parvenir à une telle miniaturisation, les chercheurs ont remplacé les miroirs mobiles équipant les appareils conventionnels par des matériaux conducteurs de lumière dont l'indice de réfraction peut être modulé à l'aide d'un champ électrique. Selon la manière dont le conducteur est configuré, différents domaines du spectre lumineux peuvent être analysés.

Outre sa compacité, l'appareil a encore deux avantages: il n'a besoin d'être calibré qu'une seule fois et il nécessite moins d'entretien, ayant moins de parties mobiles, rapportent les auteurs dans la revue Nature Photonics.

Le téléphone portable capable d'analyses chimiques n'est toutefois pas encore pour demain. Pour l'instant, le signal est perçu par une caméra extérieure, explique Rachel Grange, citée dans le communiqué. 'Si nous voulons avoir un appareil compact, nous devons encore l'intégrer', conclut la spécialiste.

Des applications sont aussi possibles dans la technologie spatiale, où les spectromètres sont utilisés pour caractériser des objets célestes lointains, à partir de satellites idéalement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus