Discours d'André Blattmann: enquête ouverte contre une personne

Dans l'enquête entourant l'enregistrement furtif et la diffusion d'un discours controversé ...
Discours d'André Blattmann: enquête ouverte contre une personne

Discours d'André Blattmann: enquête ouverte contre une personne

Photo: Keystone

Dans l'enquête entourant l'enregistrement furtif et la diffusion d'un discours controversé du chef de l'armée André Blattmann, la justice militaire a un suspect dans le viseur. M. Blattmann y attaquait violemment l'auteur d'une fuite et un journaliste.

Les investigations dans le cas de l'enregistrement interdit et de la publication d'un discours du chef de l'armée prononcé à Brugg devant des officiers ont abouti à une forte présomption de culpabilité, écrit vendredi la justice militaire. Une enquête ordinaire a été ouverte afin de déterminer s'il y a infraction pénale.

M. Blattmann avait déclaré en avril dernier devant un parterre de 150 officiers d'état-major lors d'un séminaire: 'Je me réjouis que l'on arrête le malfaiteur, le traître et je me réjouis qu'on l'amène à l'abattoir'.

Il faisait référence au responsable de la fuite de documents révélant des problèmes en lien avec le projet d'acquisition du nouveau système de défense sol-air BODLUV, suspendu depuis par le ministre de la défense Guy Parmelin.

André Blattmann avait ensuite dénigré le journaliste de la SRF Sandro Botz, lui reprochant d'avoir relayé la fuite, en faisant un jeu de mots insultant sur son nom de famille. La rédaction alémanique a exigé des excuses, le chef de l'armée s'est exécuté.

Autre enquête close

Concernant les fuites elles-mêmes, la justice militaire a par contre fait chou blanc. Elle n'a pas pu les expliquer et trouver de coupable. L'enquête est close, annonce-t-elle vendredi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus