Diplomate suisse sous influence de médicaments avant sa chute

La diplomate suisse qui est décédée à Téhéran au début du mois était sous l'influence de médicaments ...
Diplomate suisse sous influence de médicaments avant sa chute

Diplomate suisse sous influence de médicaments avant sa chute

Photo: Keystone/EPA/ABEDIN TAHERKENAREH

La diplomate suisse qui est décédée à Téhéran au début du mois était sous l'influence de médicaments avant sa mort accidentelle, selon un porte-parole du pouvoir judiciaire iranien. Telles sont les conclusions de l'examen médico-légal, indique-t-il mardi.

'Elles ont été transmises au juge compétent', a ajouté le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholam-Hussein Ismaili. Selon ce dernier, l'ambassade de Suisse a été tenue au courant des avancées de l'enquête. Le corps de la diplomate sera remis aux Suisses une fois l'investigation terminée, a-t-il ajouté, cité par l'agence d'information iranienne Isna.

La diplomate est décédée la semaine dernière après être tombée d'une tour d'habitation dans le nord de Téhéran. Son corps a été découvert le lendemain par son personnel de maison dans le jardin du complexe d'appartements. Depuis, la police et les experts médico-légaux enquêtent sur la mort de la Suissesse. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé à Keystone-ATS la mort accidentelle de cette femme, de nationalité suisse, sans donner davantage de détails.

Les agences iraniennes semi-étatiques Irna et Isna ont indiqué que la victime était 'une collaboratrice de haut rang' de l'ambassade et travaillait en tant que première secrétaire de l'ambassade de Suisse. Selon des sources bien informées, elle aurait été active au sein du département qui représente les intérêts diplomatiques américains en Iran.

La Suisse représente les intérêts américains en Iran depuis la rupture des relations diplomatiques entre la République islamique et les Etats-Unis en 1980.

/ATS
 

Actualités suivantes