Revue de presse du dimanche 3 mai 2015

Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une confirmation. 'Le Matin Dimanche'/'SonntagsZeitung' ...
Revue de presse du dimanche 3 mai 2015

Revue de presse du dimanche 3 mai 2015

Photo: Keystone

Ces informations n'ont pas fait l'objet d'une confirmation.

'Le Matin Dimanche'/'SonntagsZeitung':

Le nombre d’accidents provoqués par des conducteurs de plus de 70 ans a augmenté de 12% en quatre ans, pour se situer à plus de 4500 l'an dernier, selon les deux journaux dominicaux, qui ont analysé quelque 210'000 accidents enregistrés par les polices suisses entre 2011 et 2014. La hausse du nombre de conducteurs seniors n’explique pas tout, car les autres classes d’âge voient leurs accidents baisser. Sur la même période, ceux provoqués par les conducteurs de moins de 25 ans ont diminué de 16%, passant de 10'500 à 8800. Et si l’on ne prend en compte que les accidents mortels ou avec blessés graves, la hausse est de 13% chez les seniors et la baisse de 23% chez les jeunes.

'Le Matin Dimanche':

A cause d’une norme de l’UE, la Suisse est contrainte d’abaisser l’âge de la retraite, de 65 à 60 ans, des pilotes de vols commerciaux en hélicoptère. Il manquerait désormais à plus de 300 pilotes en Suisse cinq années de cotisation pour bénéficier d’une rente de retraite décente. Ces derniers voient deux solutions: soit ils émigrent, soit Berne propose de les exempter de cette norme lorsqu’ils volent dans le ciel national. Mais 'une telle exception est impossible', assure Martine Reymond, porte-parole de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), qui explique que l’UE a adopté cette norme pour des raisons sécuritaires. La Suisse l’a reprise, comme elle reprend en principe le droit européen, dans le cadre du volet sur le transport aérien des accords bilatéraux.

'Le Matin Dimanche':

La Fédération romande des consommateurs (FRC) pourrait engager une action judiciaire pour que les sociétés ne puissent plus facturer l’envoi de bordereaux. 'Nous constatons que de plus en plus d'entreprises font payer l’envoi d’une facture papier. Il s’agit avant tout de sociétés de téléphonie mobile ou fournissant des accès à Internet, des régies et des émetteurs de cartes de crédit', explique Valérie Muster, juriste à la FRC.

'Le Matin Dimanche'/'SonntagsZeitung':

Les hypothèques à 5 et 10 ans forment le gros du peloton des crédits immobiliers suisses. Ces deux dernières années, leur part de marché avoisinait les 75%. Par contre, les durées de plus de 10 ans ne sont guère prisées des clients, même si elles font partie de l’offre. La donne est en train de changer. Banques et assurances notent une tendance à l’étalement de la maturité de ces dettes. Les plus tentés sont les acheteurs immobiliers de plus de 55 ans - les banques hésitent à renouveler une hypothèque à des personnes âgées -, les investisseurs dans le locatif cherchant des projections de rendement plus sûres ou les jeunes familles voulant planifier leur avenir grâce à un taux fixe.

'NZZ am Sonntag':

Berne va maintenir la visite d'Etat du président indonésien après l'exécution mercredi dans l'archipel de sept prisonniers étrangers, un événement qui a généré un émoi planétaire et de vives critiques internationales. Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann, qui sera président de la Confédération l'an prochain, a renouvelé par oral à Joko Widodo l'invitation, qui avait déjà été discutée avec le prédécesseur de l'actuel chef de l'Etat. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a fait part de sa consternation, mais a souligné qu'au nom des intérêts de politique extérieure, un dialogue constant doit être maintenu.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus