Deux frères nigérians condamnés par le TPF pour trafic de cocaïne

Deux frères nigérians de 46 et 36 ans ont été condamnés jeudi à sept ans et demi et six ans ...
Deux frères nigérians condamnés par le TPF pour trafic de cocaïne

Deux frères nigérians condamnés par le TPF pour trafic de cocaïne

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

Deux frères nigérians de 46 et 36 ans ont été condamnés jeudi à sept ans et demi et six ans de réclusion pour grave infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants. La sentence a été rendue par le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone.

Le procès a eu lieu du 6 au 9 mai dans le chef-lieu tessinois. Le verdict a été communiqué par écrit jeudi aux parties a indiqué Me Simon Perroud de Lausanne, avocat du prévenu de 46 ans.

Son client, incarcéré depuis bientôt quatre ans, purge sa peine aux Etablissements de la Plaine de l’Orbe. 'Il a été reconnu coupable du transport de la cocaïne et non de sa distribution en Suisse et la gravité a porté sur la quantité de drogue', a expliqué Me Perroud à Keystone-ATS.

'En revanche, les accusations avancées par le Ministère public de la Confédération (MPC) sur son appartenance à une bande criminelle et le fait d’avoir agi par métier n’ont pas été retenues'. Me Perroud avait requis 'une peine modérée' pour son client. Il examinera les considérants du jugement avant de décider de recourir ou non en appel.

Le frère cadet, âgé de 36 ans et incarcéré à Regensdorf (ZH), a lui écopé de six ans de réclusion. Les mêmes chefs d’accusation ont été retenus à son encontre. Le MPC représenté par le procureur fédéral Frédéric Schaller avait requis 12 et 10 ans pour les deux Nigérians.

Des dettes pour soigner un empoisonnement

L'affaire qui a occupé le TPF portait sur un total de 120 kilos de cocaïne importée des Pays-Bas vers la Suisse où elle avait été vendue dans les cantons de Vaud, Berne et Bâle. L'aîné des deux frères avait reconnu avoir organisé le transport de la drogue du 28 mars au 27 juillet 2015, veille de son arrestation survenue dans un appartement d’Amsterdam.

Il avait expliqué pour sa décharge avoir été mis sous pression au Nigeria en raison de dettes contractées pour se soigner à la suite d’un empoisonnement. Avant de se lancer dans ce trafic, ce Nigérian de 46 ans, père d’une fillette de quatre ans et demi, importait des voitures d’occasion des Pays-Bas vers le Nigeria.

Son frère cadet avait reconnu 16 des 17 faits que le MPC lui reprochait, mais avait lui aussi nié avoir écoulé la cocaïne en Suisse et s'être enrichi en organisant les transports par téléphone. Lui aussi avait agi par nécessité et pour entretenir femme et enfant restés au pays. L’avocat du prévenu de 36 ans, Me Frank Tièche de Lausanne, avait requis quatre ans de réclusion pour son client.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus