Des étudiants s'opposent à l'initiative sur les bourses d'études

Un comité 'd'étudiants contre l'initiative sur les bourses d'études' a lancé mardi sa campagne ...
Des étudiants s'opposent à l'initiative sur les bourses d'études

Des étudiants s'opposent à l'initiative sur les bourses d'études

Photo: Keystone

Un comité 'd'étudiants contre l'initiative sur les bourses d'études' a lancé mardi sa campagne contre l'initiative de l'Union des étudiants de Suisse (UNES) soumise à votation le 14 juin. Il estime que l'initiative provoquera des coûts supplémentaires insupportables.

Le comité est composé d'étudiants provenant de l'EPFZ, des universités de Zurich, St-Gall et Berne, de la HES des sciences appliquées de Zurich, de l'Ecole hôtelière de Thoune et de la HES du Nord-Ouest. Ils sont tous liés au nouveau parti de l'indépendance up! lancé en juin 2014 en Suisse alémanique par d'anciens membres du PLR.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, tous les étudiants ne sont pas pour l'initiative de l'UNES, a indiqué mardi devant la presse Simon Scherrer, président du comité 'd'étudiants contre l'initiative sur les bourses d'études'.

Montant jugé élevé

Pour le comité, l'initiative souffre de quatre défauts majeurs. D'abord, le montant élevé des bourses (16'000 francs au minimum par an et par étudiant, selon l'initiative) n'incite pas les étudiants à travailler. Deuxièmement, l'initiative empêche les cantons de mener leur propre politique en matière de bourses d'études.

Troisièmement, en cas d'acceptation de l'initiative, il en résultera des coûts supplémentaires insupportables pour les cantons. Le comité estime les surcoûts à environ 500 millions de francs.

Enfin, l'initiative limiterait aussi les actuelles possibilités de soutiens financiers privés aux étudiants. Il existe en Suisse de nombreuses fondations qui aident des étudiants en leur donnant des bourses, selon le comité.

Rembourser après les études

Il va de soi que personne ne doit être écarté des études pour des raisons financières, souligne le comité. Mais les étudiants doivent contribuer plus directement aux coûts. Le comité propose de maintenir le système actuel des bourses, mais les étudiants devraient rembourser les montants perçus une fois les études terminées en payant un impôt fédéral direct plus élevé.

L'initiative de l'UNES a pour but d'harmoniser les 26 systèmes cantonaux de bourses d'études. Cette mesure permettrait de donner les mêmes chances à tous les étudiants, peu importe leur origine cantonale. Le Parlement et le Conseil fédéral recommandent de rejeter l'initiative.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes