Des dessins de Léonard de Vinci dévoilés au public genevois

La Bibliothèque de Genève a dévoilé samedi au public l'un des manuscrits les plus précieux ...
Des dessins de Léonard de Vinci dévoilés au public genevois

Des dessins de Léonard de Vinci dévoilés au public genevois

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

La Bibliothèque de Genève a dévoilé samedi au public l'un des manuscrits les plus précieux de sa collection. Et pour cause, il contient des dessins de Léonard de Vinci.

Daté de 1498 et intitulé 'De Divina Proportione' (De la proportion divine), ce traité de mathématiques s'intéresse particulièrement au nombre d'or. Il a été écrit par un moine franciscain, Luca Pacioli. Son propos est illustré par 60 figures géométriques en pleine page, attribuées à Léonard de Vinci.

'Le texte lui-même indique que Léonard de Vinci a participé à la conception de ce traité', explique Nicolas Schaetti, responsable des collections patrimoniales de la Bibliothèque de Genève, interrogé par Keystone-ATS. Il n'est toutefois pas clair si le plus célèbre peintre et inventeur de la Renaissance a effectivement tracé ces figures, ou s'il a seulement guidé leur exécution.

Le manuscrit 'De Divina Proportione' est entré dans la collection de la Bibliothèque de Genève en 1756, par un legs du théologien genevois Ami Lullin. Il a été restauré entre 1992 et 1996.

Voyage à Rome et Paris

Dans le cadre des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, décédé en mai 1519, la Bibliothèque de Genève va prêter ce manuscrit aux Ecuries du Quirinal à Rome. Il figurera dans l'exposition 'Leonardo da Vinci', visible du 13 mars au 28 juillet. Il partira ensuite pour une autre exposition au Louvre de Paris.

'Ce manuscrit constitue une part très importante du patrimoine des Genevois. Nous voulions leur montrer avant qu'il n'entame son voyage en Europe', relève Nicolas Schaetti. A son retour dans le canton du bout du lac, le manuscrit prendra place au Carré Vert, le nouveau dépôt patrimonial de la Ville de Genève.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus