Décès du joueur d'échecs et dissident soviétique Viktor Kortchnoï

Le grand maître d'échecs et dissident soviétique Viktor Kortchnoï est décédé lundi à l'âge ...
Décès du joueur d'échecs et dissident soviétique Viktor Kortchnoï

Décès du joueur d'échecs et dissident soviétique Viktor Kortchnoï

Photo: Keystone

Le grand maître d'échecs et dissident soviétique Viktor Kortchnoï est décédé lundi à l'âge de 85 ans en Suisse, a annoncé la fédération russe d'échecs. Il y avait obtenu l'asile politique puis la nationalité après sa défection à l'Ouest.

'C'est une grande perte pour le monde des échecs. Kortchnoï a eu une vie brillante et a beaucoup fait pour la démocratisation des échecs', a déclaré à l'agence de presse russe TASS le président de la Fédération internationale (FIDE), Kirsan Ilioumjinov.

'Même à un âge avancé, Viktor Kortchnoï continuait à jouer et à promouvoir les échecs, ce qui en dit beaucoup sur lui', a-t-il ajouté.

Viktor Kortchnoï, né à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg) en 1931 et diplômé d'histoire, a débuté sa carrière en 1952 avant d'être sacré champion d'URSS huit ans plus tard. Il a remporté encore trois fois le championnat d'URSS, puis cinq fois le championnat de Suisse après son exil et de nombreux autres tournois.

En 1974, Kortchnoï donne une interview à un journal yougoslave où il se permet de critiquer certains aspects du monde des échecs en URSS. Il est alors exclu pendant un an de la sélection nationale soviétique et privé de tournois à l'étranger et on lui interdit même de publier des articles sur les échecs.

En 1976, ces mesures ayant été levées, Viktor Kortchnoï participe à un tournoi à Amsterdam à l'issue duquel il demande l'asile politique aux Pays-Bas- Il y vit quelque temps avant de déménager en Allemagne de l'Ouest puis en Suisse en 1978.

Bien que jamais sacré champion du monde, il a disputé deux matchs mémorables pour le titre mondial en 1978 et en 1981 contre son grand rival, le numéro un soviétique Anatoli Karpov, alors qu'il avait déjà fait défection.

Il a continué à participer à des tournois jusqu'à un âge avancé, avant de se retirer en 2012 pour raisons de santé. Il a remporté en 2009 et en 2011 le championnat de Suisse, devenant l'un des plus vieux joueurs d'échecs à gagner un titre national.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus