De violents orages et 25'000 éclairs sur la Suisse

Des orages se sont à nouveau abattus sur la Suisse samedi. Ils ont déversé de gros grêlons ...
De violents orages et 25'000 éclairs sur la Suisse

La situation restait relativement sous contrôle après les orages et les fortes pluies survenus dans la nuit de samedi à dimanche. De nouveaux orages ont frappé le Tessin et la Suisse centrale dimanche après-midi. Le niveau des lacs est à la baisse.

Des orages se sont à nouveau abattus sur la Suisse samedi. Ils ont déversé de gros grêlons, beaucoup de pluie et des milliers d'éclairs. Entre midi et minuit samedi, 30'000 éclairs ont été enregistrés, a indiqué Meteonews dimanche.

Les intempéries ont été particulièrement fortes en Appenzell, où 33,2 millimètres de pluie sont tombés en dix minutes samedi soir. Il s'agit de l'un des plus importants cumuls de précipitations jamais mesurés en si peu de temps en Suisse. Des dizaines de caves ont été inondées. Il y a également eu des chutes de grêle.

Des photos sur Twitter et sur Internet montraient des localités d'Appenzell Rhodes-Extérieures avec des rues couvertes de grêlons. Dans le canton de Berne, le Seeland a également été particulièrement touché par les orages. La police a reçu 39 signalements en provenance de cette région.

Suisse romande partiellement touchée

En Suisse romande, les orages et la grêle ont aussi atteint la ville de Fribourg et ses communes voisines tard samedi soir. Les pompiers ont dû intervenir à 30 reprises, dont sept fois pour inondations, selon la police cantonale.

La grêle est également tombée dans le Nord vaudois, notamment à Concise et Onnens. Mais très peu d'incidents ont été signalés à la police vaudoise. Vers 19h15, un orage a amené beaucoup d'eau sur la chaussée de l'A5 à hauteur de Grandson. Dimanche matin, du gravier provenant d'un chantier s'est déversé sur une route à Cudrefin.

Dans le canton de Neuchâtel, c'est le littoral ouest qui a principalement été touché. Quelques caves ont été inondées et des voitures grêlées, selon la police cantonale. Du côté du Jura, de Bienne, de Genève et du Valais en revanche la nuit a été calme. La police et les pompiers n'ont pas dû intervenir dans ces régions.

Tessin et Suisse centrale touchés

Les orages ont atteint le Tessin dimanche matin, provoquant de fortes précipitations dans la plaine de Magadino notamment. Ils ont ensuite poursuivi leur route en direction de la Suisse centrale, où des interruptions de lignes ferroviaires ont eu lieu dès le début d'après-midi.

De fortes pluies et de la grêle se sont ainsi abattues sur les cantons de Lucerne et de Schwyz. La police a reçu plus de 400 appels d'urgence, pour la plupart liés à des caves et des routes inondées ou bloquées. Personne n'a été blessé.

Des pompiers ont été déployés dans différentes communes de la région. Le service d'entretien des routes à également eu fort à faire.

Dans le canton de Zoug également, des caves, rues et garages se sont retrouvés inondés, et 140 signalements ont été reçus au centre de contrôle des opérations de la police.

Certains tronçons de route ont été temporairement fermés et, tout comme à Saint-Gall, les pompiers sont déployés en continu. Les fortes pluies ont été accompagnées par endroits de grêle et de vents violents. A Oberägeri (ZG), les rafales ont atteint 93 km/h.

Niveau des lacs sous contrôle

Comme il n'y a pas eu d'averses prolongées, la situation sur le plan des lacs est restée stable, a annoncé SRF Meteo. Selon les relevés de l'Office fédéral de l'environnement, le niveau du lac de Neuchâtel est passé du niveau de danger 4 au niveau 3 dans la matinée.

La vidange du lac se poursuit et son niveau mesuré dimanche à 17h50 atteignait 430,47 mètres, a indiqué à Keystone-ATS l'Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel (ORCCAN). Il avait atteint 430,73 mètres lundi à Grandson (VD).

L'ORCCAN continue de suivre l’évolution et se coordonne avec ses homologues bernois, fribourgeois et vaudois en ce qui concerne la navigabilité des Trois lacs qui reste interdite jusqu’à nouvel avis. Les dernières précipitations ont quelque peu ralenti la vidange du lac de Neuchâtel sans générer toutefois de nouvel incident.

Le niveau des lacs de Morat et de Bienne continue également de baisser et se trouve actuellement dans la zone de danger 3. Le tronçon entre le lac de Bienne et l'Emme est lui toujours au niveau 4.

A Bienne, on ne craint pas de nouvelles crues, mais la vigilance reste de mise. Les pompiers et la protection civile sont sur place pour surveiller le lac, a précisé dimanche matin Matthias Ruttimann, responsable de la communication de l'organe de conduite régionale Biel/Bienne.

/ATS