Condamné pour avoir eu la main trop leste

Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d'un homme condamné pour actes d'ordre sexuels. Il ...
Condamné pour avoir eu la main trop leste

Condamné pour avoir eu la main trop leste

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d'un homme condamné pour actes d'ordre sexuels. Il avait touché les fesses et les parties génitales de deux enfants lors d'une partie de foot improvisée à la plage.

L'homme avait écopé de 180 jours-amendes avec sursis. La justice vaudoise avait retenu que le quadragénaire s'était immiscé dans un match de foot disputé par des élèves de 13-14 ans lors d'une sortie scolaire. Durant le jeu, il avait délibérément touché les fesses de l'un d'eux à travers ses vêtements et l'entrejambe de l'autre au travers de son maillot de bain.

Les enseignantes, qui avaient remarqué en partie le manège de l'individu, avaient immédiatement interrompu la partie. Elles avaient ensuite appelé la police.

Dans son recours au Tribunal fédéral, l'homme estime que la justice vaudoise n'a pas expliqué ni démontré le caractère sexuel de ses gestes. Il avance au contraire qu'il s'agissait de contacts furtifs au cours du jeu.

Etat de choc

Dans un arrêt publié lundi, le TF confirme l'appréciation des juges cantonaux. Les déclarations de la victime de l'attouchement sur les fesses et de plusieurs témoins sont claires et crédibles. En outre, le fait que ce garçon, comme son camarade, ait été en état de choc après cet acte et qu'il l'ait dénoncé auprès des enseignantes démontre qu'il ne le considérait pas comme normal.

Dans le second cas, les deux enseignantes ont clairement vu l'homme poser sa main sur l'entrejambe du garçon pendant trois ou quatre secondes, après l'avoir déséquilibré. Dans ces conditions, la cour estime que le tribunal cantonal n'a pas versé dans l'arbitraire en retenant que les deux gestes du recourant avaient une dimension sexuelle. (arrêt 6B_180/2018 du 12 juin 2018)

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus