Condamnation de l'ancien skieur à 20 jours-amende

Didier Cuche a été condamné à 20 jours-amende avec sursis pour des infractions à la loi sur ...
Condamnation de l'ancien skieur à 20 jours-amende

Didier Cuche a été condamné à 20 jours-amende avec sursis pour des infractions à la loi sur la circulation routière. L'ancien champion de ski a été reconnu coupable de perte de maîtrise, de défaut d'annonce d'un dommage causé involontairement et de dérobade.

Didier Cuche devra également s'acquitter d'une amende pour les contraventions et assumer les frais de procédure, a indiqué lundi le Tribunal de police du Tribunal des Montagnes et du Val-de-Ruz. Le sursis pour les 20 jours-amende, dont le montant n'a pas été précisé, porte sur une période de deux ans.

Le skieur des Bugnenets (NE) a renversé deux bornes abeilles à Fontainemelon (NE) dans la nuit du 21 au 22 juin 2014 en tentant d'éviter un animal. Il a dégagé la chaussée des bornes endommagées et a prié un passant, non identifié, d'appeler la police. Puis il a rapidement quitté les lieux, selon la justice.

Perte de maîtrise

Pour le Tribunal de police à La Chaux-de-Fonds, Didier Cuche a 'fautivement' perdu la maîtrise de son véhicule en procédant à sa manoeuvre d'évitement. Il a également enfreint les devoirs que la loi impose à tout automobiliste qui endommage un signal de circulation routière en n'entreprenant pas toutes les démarches utiles pour avertir sans délai la police.

La justice neuchâteloise estime qu'en quittant le lieu de l'accident avant l'arrivée de la police, Didier Cuche s'est aussi soustrait aux contrôles de son aptitude à la conduite. Il est cependant précisé que rien dans le dossier ne permet de penser que l'ancien champion de ski aurait conduit sous l'influence de l'alcool.

Le prévenu et le Ministère public peuvent faire appel de ce jugement dans un délai de 20 jours.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes