« Chevaux du Bisbino »: à la recherche d'une pouliche au Tessin

Une pouliche de cinq ans appartenant au troupeau semi-sauvage des 'chevaux du Bisbino', de ...
« Chevaux du Bisbino »: à la recherche d'une pouliche au Tessin

Photo: Keystone

Une pouliche de cinq ans appartenant au troupeau semi-sauvage des 'chevaux du Bisbino', de renommée internationale, a disparu depuis une vingtaine de jours. L'Association 'Cavalli del Bisbino', propriétaire des animaux, a lancé un appel à l'aide dimanche.

Pour retrouver cette pouliche, baptisée Aleesha, l'association a déjà mené des recherches approfondies sur les pentes des versants suisse et italien du Monte Generoso, notamment par hélicoptère, a précisé dimanche à l'ats Ornella Canova, une bénévole tessinoise qui participe aux investigations.

Durant la belle saison, le troupeau - qui compte une trentaine de têtes - paît librement dans cette région pour ne rejoindre ses quartiers d'hiver, au bas de la vallée d'Intelvi (I), qu'à la mi-novembre. Les chevaux se déplacent continuellement et sont souvent dispersés. 'Nous avons constaté qu'Aleesha manquait à l'appel lors d'un de nos contrôles réguliers des animaux.'

Vendredi, après plusieurs jours d'infructueuses recherches dans toute la région transfrontalière, l'association a fait appel à un hélicoptère de l'équipe zurichoise de 'Secours aux grands animaux'. 'En vain', a regretté Ornella, assurant que les recherches se poursuivent sans relâche.

La volontaire tessinoise se dit sceptique: 'il y a quatre ans, un autre cheval du troupeau a disparu et n'a jamais été retrouvé'. Et dans cette même région, le cheval d'un éleveur local demeure aussi introuvable depuis le mois de mai. 'Nous avons déposé plainte auprès de la police et de la Protection des animaux en Italie, mais nous craignons fort que ce soit inutile.'

Réactions hostiles

La région d'Orimento au sommet du Val d'Intelvi, dans la province de Côme, un balcon sur le lac du même nom, est habitée par des agriculteurs au passé de contrebandiers. Ils n'avaient pas vu d'un très bon œil l'arrivée des 'chevaux du Bisbino' sur leurs terres.

Le troupeau semi-sauvage s'était fait connaître en 2009 lorsque, durant un hiver rigoureux, les chevaux qui vivaient à l'abandon depuis 2002 à la mort de leur propriétaire étaient 'descendus' du Mont Bisbino (TI) en quête de nourriture. Ils avaient atteint le bas de la vallée, certains sur le flanc tessinois, d'autres en Italie. Mais leur apparition avait parfois suscité des réactions hostiles.

Animaux célèbres

Le troupeau risquant d'être abattu, un groupe de volontaires italo-suisses, entretemps constitué en association, en est devenu le propriétaire. Chaque année, en mai et en novembre, les bénévoles suisses et italiens organisent la transhumance de ces exemplaires de race Haflinger (Tyrol du Sud) vers les pâturages des sommets du Generoso et, au retour, jusqu'à l'enclos mis gratuitement à leur disposition par la commune de Lanzo d'Intelvi.

Au fil des ans, les chevaux clairs à la crinière blonde sont devenus célèbres. Les gens viennent de toute l'Europe et même au-delà pour les voir de près. L'association 'Cavalli del Bisbino' a promis une récompense à qui fournira des informations sur la pouliche qui manque à l'appel.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes