Changement dans le Notre Père dès Pâques

Soulagement du côté des Eglises protestantes: la nouvelle mouture du Notre Père n'entrera pas ...
Changement dans le Notre Père dès Pâques

Soulagement du côté des Eglises protestantes: la nouvelle mouture du Notre Père n'entrera pas en vigueur le 3 décembre, premier dimanche de l'avent, comme initialement prévu par les évêques suisses, mais à Pâques. Ces derniers ont accepté de repousser le délai.

La nouvelle version propose qu'on ne dise plus 'Et ne nous soumets pas à la tentation', mais 'Et ne nous laisse pas entrer en tentation'. Cette traduction est plus proche du texte original, en grec, explique vendredi à l'ats Anne Durrer, porte-parole à la Fédération des Eglises protestantes de Suisse.

C'est donc peu probable que le texte modifié soit refusé par les Eglises protestantes et réformées. La nouvelle version est 'meilleure', car elle suggère que Dieu nous aide à résister, non pas qu'il joue un rôle actif, précise-t-elle.

Cet accord laisse le temps à chaque Eglise cantonale de consulter ses propres instances décisionnelles. Elles diront probablement 'd'ici la fin de l'année' si elles se rallient à cette modification, d'après Anne Durrer.

Cette décision de revoir le texte liturgique est venue du Vatican et a été avalisée par la Conférence des évêques suisses. Cette adaptation de la prière se fait dans tous les pays francophones, mais pas partout à la même date.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus