Budget 2019: Fribourg prévoit un léger bénéfice

Comme l'an passé, le budget 2019 du canton de Fribourg affiche un léger bénéfice de 200'000 ...
Budget 2019: Fribourg prévoit un léger bénéfice

Budget 2019: Fribourg prévoit un léger bénéfice

Photo: KEYSTONE/THOMAS DELLEY

Comme l'an passé, le budget 2019 du canton de Fribourg affiche un léger bénéfice de 200'000 francs. Ce résultat équilibré est notamment dû à la croissance favorable de revenus fiscaux et de parts à des recettes fédérales.

'L'Etat peut ainsi poursuivre sa politique en matière d'investissements et poser les bases nécessaires au développement de l'administration 4.0', note mercredi la Direction des finances (DFIN) dans un communiqué.

La croissance des charges et des revenus s'élève à 2,2%, contre 1,5% lors de l'exercice budgétaire précédent. Au final, les dépenses se montent à 3583,8 millions de francs et les recettes à 3584 millions.

En termes de revenus, la DFIN relève l'évolution favorable de certaines recettes fiscales, ainsi que de la part à l'impôt fédéral direct des personnes morales, principalement en raison de la sortie d'allègement de certaines entreprises. Le budget 2019 enregistre par ailleurs une diminution de la péréquation financière fédérale, mais une hausse des subventions fédérales.

Nouveaux postes créés

Les deux grandes catégories de dépenses (charges de personnel et de transferts) ont progressé de manière plus ou moins comparable à 2018, avec une hausse respective de 1,8% et de 1,5%. L'évolution à la hausse des charges du personnel s'explique par la création de nouveaux postes, par les revalorisations et par l'augmentation du financement de l'avance AVS, relève la DFIN.

Le gouvernement maintient par ailleurs un programme d'investissements soutenu, en intégrant notamment la stratégie immobilière de l'Etat, privilégiant les acquisitions et constructions aux locations. Le budget prévoit une augmentation des investissements nets de 6,1% à 168,7 millions de francs.

Le degré d'autofinancement 'relativement faible' (60,9%) des investissements implique un prélèvement sur la fortune de 65,9 millions de francs.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus