Assemblée du PLR à Andermatt: Europe, défense et migration au menu

Les délégués du PLR Suisse se réunissent samedi à Andermatt (UR) pour débattre d'Europe, de ...
Assemblée du PLR à Andermatt: Europe, défense et migration au menu

Assemblée du PLR à Andermatt: Europe, défense et migration au menu

Photo: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

Les délégués du PLR Suisse se réunissent samedi à Andermatt (UR) pour débattre d'Europe, de défense et de migration. Ils doivent y arrêter la position du parti à ces sujets et se prononcer sur la suppression partielle de l'impôt anticipé, soumise en votation fédérale.

Les deux représentants libéraux-radicaux au Conseil fédéral sont présents à Andermatt. Le président de la Confédération Ignazio Cassis et la ministre de la justice Karin Keller-Sutter doivent s'exprimer sur la guerre en Ukraine.

Renforcer l'armée et filtrer l'immigration

Deux papiers de revendications, soumis aux délégués du PLR, sont liés à ce thème. Les exigences du parti en matière de sécurité vont de l'augmentation du budget de l'armée à 7 milliards de francs à l'augmentation de son contingent minimal, en passant par la coopération avec l'OTAN.

Dans le domaine de la migration, il est question de réformer le statut de protection S, accordé actuellement aux réfugiés ukrainiens, afin de l'orienter davantage vers le retour futur au pays. De manière plus générale, le papier traite aussi des accords de réadmission. Il vise un regroupement familial restrictif et un renvoi des réfugiés économiques. Il veut adapter davantage le système des contingents aux besoins de l'économie.

Bilatérales III sectorielles

Les délégués doivent aussi discuter d'un papier de position du parti en matière de politique européenne. Le projet de texte prévoit le lancement d'un paquet de négociations bilatérales III sur des accords sectoriels traités en parallèle. Ce processus écarterait le principe de la clause de la guillotine.

Les libéraux-radicaux doivent aussi déterminer leur mot d'ordre sur la suppression partielle de l'impôt anticipé, soumise au peuple le 25 septembre prochain. Socialistes, Verts et syndicats ont déposé le référendum. Les délégués du PLR se sont déjà prononcés en février sur les deux autres objets des prochaines votations fédérales: ils ont dit 'oui' à la réforme de l'AVS et 'non' à l'initiative contre les élevages de masse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus