La Suisse va rouvrir son ambassade à Kiev

La Suisse va rouvrir son ambassade à Kiev, fermée depuis deux mois et demi. Cinq collaborateurs ...
La Suisse va rouvrir son ambassade à Kiev

La Suisse va rouvrir son ambassade à Kiev

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

La Suisse va rouvrir son ambassade à Kiev, fermée depuis deux mois et demi. Cinq collaborateurs du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) retourneront dans la capitale ukrainienne ces prochains jours.

Cette décision a été prise à l’issue d’une analyse approfondie de la situation sécuritaire dans la capitale ukrainienne, indique jeudi le DFAE. L’ambassade avait été fermée temporairement le 28 février.

Dans un premier temps, l’ambassadeur Claude Wild va regagner Kiev avec une équipe de quatre personnes transférables. Le personnel local ukrainien conserve son emploi à l’Ambassade de Suisse.

Au cours des dernières semaines, les représentations d’autres pays ont également rouvert leurs portes. Aujourd’hui, les représentantes et représentants de plus de quarante pays sont revenus à Kiev.

Si la situation devait toutefois se détériorer, l’équipe doit pouvoir en cas d’urgence quitter rapidement le pays. Les conseillers en sécurité et les experts du DDPS veillent à la sécurité du personnel.

Le bureau de l’Aide humanitaire installé à Lviv a été intégré à l’équipe de coopération de l’ambassade et constitue de ce fait une antenne humanitaire de l’Ambassade de Suisse à Kiev. La phase d’urgence humanitaire a ainsi été remplacée par une phase de programme humanitaire.

Ukraine Recovery Conference à Lugano

La présence sur place de l’ambassadeur suisse et de son équipe facilite les contacts avec les autorités ukrainiennes, ce qui revêt une importance dans l’optique de l’ 'Ukraine Recovery Conference' (URC2022), qui aura lieu à Lugano les 4 et 5 juillet prochains.

Dans les semaines à venir, l’équipe de l’ambassade s’occupera en priorité de questions décisives telles que la coordination de l’aide humanitaire et des projets de développement et de reconstruction, les bons offices ainsi que les comptes rendus sur la situation en Ukraine.

Pendant trois mois, les prestations assurées par la représentation avaient été transférées à Berne, dans la capitale moldave Chisinau (prestations diplomatiques) et à Bucarest (prestations consulaires). Le fonctionnement de l’ambassade n’a donc jamais été interrompu, précisent les services d'Ignazio Cassis.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus