Madrid renonce à demander l'extradition de la militante basque

L'Espagne retire sa demande d'extradition de la militante basque Nekane Txapartegi, détenue ...
Madrid renonce à demander l'extradition de la militante basque

Madrid renonce à demander l'extradition de la militante basque

Photo: Keystone

L'Espagne retire sa demande d'extradition de la militante basque Nekane Txapartegi, détenue à Zurich. La justice espagnole reconnaît la prescription de sa peine, a annoncé vendredi le groupe 'augenauf', qui représente les intérêts de l'activiste.

Les avocats de Nekane Txapartegi demandent de mettre un terme immédiat à sa détention en vue de l'extradition. Le jour même de la décision du tribunal de l''Audencia Nacional' à Madrid, il a demandé la libération immédiate, a expliqué à l'ats l'avocat Oliver Peter. Il confirmait les affirmations de l'organisation de défense des droits humains 'augenauf'.

'Il n'y a aucune raison qu'elle ne soit pas libérée aujourd'hui. Elle est détenue arbitrairement depuis un an et demi', a-t-il ajouté. La question d'un dédommagement éventuel sera sans doute examinée, mais elle n'est pas prioritaire actuellement. Sa libération est primordiale.

Mme Txapartegi avait été arrêtée en Espagne en 1999. Elle affirme avoir été torturée et violée pendant les cinq premiers jours de sa détention. Ses aveux de collaboration avec l'organisation basque ETA, qui lui ont valu une condamnation, auraient été faits sous la torture.

Après son arrestation en 1999, Mme Txapartegi passe neuf mois en détention préventive avant d'être libérée sous caution. En 2007, elle écope d'une peine de six ans et neuf mois de prison. En appel en 2009, la peine est confirmée. En 2017, elle est révisée à trois ans et six mois, à la suite d'un changement de loi.

Avant d'être incarcérée, Mme Txapartegi prend la fuite et s'installe en Suisse sous une fausse identité. Elle est arrêtée à Zurich le 6 avril 2016.

/ATS
 

Actualités suivantes