La réforme des retraites inclut plusieurs revendications syndicales

La réforme des retraites permettra d'améliorer la situation des chômeurs âgés et des travailleurs ...
La réforme des retraites inclut plusieurs revendications syndicales

La réforme des retraites inclut plusieurs revendications syndicales

Photo: Keystone

La réforme des retraites permettra d'améliorer la situation des chômeurs âgés et des travailleurs à temps partiel, des mesures demandées depuis longtemps par les syndicats. Ceux-ci ont défendu mardi à Berne la prévoyance vieillesse, 2020 en votation le 24 septembre.

Les travailleurs de 58 ans qui se retrouvent soudain au chômage pourront rester affiliés à la caisse de pension de leur ancien employeur, et recevoir une rente lors de leur retraite. 'Ca fait longtemps que nous luttons pour cette mesure, qui répare une injustice', a lancé Véronique Polito, du comité directeur d'Unia.

'Actuellement, on entend tout et son contraire. Mais il est important de rappeler que le bilan de la réforme des retraites est positif. C'est pour cela que nous la soutenons', a ajouté Paul Rechtsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS).

Le front syndical n'est pas uni: quelques sections cantonales de la gauche et des syndicats ont lancé un référendum lancé en réaction à la retraite des femmes à 65 ans.

Retraite anticipée moins pénalisée

L'augmentation de l'âge de la retraite des femmes est un point négatif, admet-il. Mais celles qui le voudront pourront continuer à prendre une retraite anticipée, sans y perdre.

En effet, d'une part, les nouvelles rentes AVS seront augmentées de 70 francs par mois et le plafond de rente pour les couples mariés relevé de 150 à 155%. D'autre part, en cas de retraite anticipée, les rentes ne seront amputées que de 4,1%, contre 6,8% actuellement.

'Et la réforme permettra de prendre sa retraite progressivement, ce qui est aussi très intéressant pour bon nombre de travailleurs', a souligné Jenny Brochellaz, membre de l'association suisse des infirmières.

Réformer à la hache

Finalement, dire 'non' maintenant à la prévoyance vieillesse menace l'AVS de réformes à la hache à l'avenir. 'Un 'non' va ouvrir la voie au plan B de la droite, soit laisser les finances de l'AVS se détériorer pour ensuite couper dans les prestations ou imposer des mesures drastiques, comme la retraite pour tous à 67 ans', a averti Véronique Polito.

La droite combat fermement l'augmentation des rentes AVS. 'Eux souhaitent renforcer le 2e pilier, qui est plus intéressant pour les banques et les assurances car c'est leur fond de commerce', a-t-elle poursuivi.

La prévoyance vieillesse 2020 vise à pérenniser le financement du système des retraites pour lui permettre de faire face à l'évolution de la société. Outre l'augmentation de l'âge de la retraite des femmes, elle prévoit notamment une hausse de la TVA de 0,6 point de poucentage et un abaissement du taux de conversion de 6,8 à 6%. Ce dernier est compensé via une augmentation des nouvelles rentes AVS.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus