Premier décès en Suisse dû à la rougeole depuis 2009

Un jeune homme pourtant vacciné contre la rougeole est mort en Suisse des suites de cette affection ...
Premier décès en Suisse dû à la rougeole depuis 2009

Premier décès en Suisse dû à la rougeole depuis 2009

Photo: Keystone

Un jeune homme pourtant vacciné contre la rougeole est mort en Suisse des suites de cette affection en février dernier. C'est le premier décès lié au virus en Suisse depuis 2009, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Son chef de la division des maladies transmissibles Daniel Koch, contacté par l'ats, a confirmé vendredi des informations publiées dans les journaux alémaniques Tages-Anzeiger et Der Bund. Il n'a pas pu indiquer où et comment la victime a été contaminée.

Le jeune homme est mort aux soins intensifs à cause d'une défaillance pulmonaire. Il avait la leucémie et suivait une thérapie qui mettait fortement sous pression son système immunitaire. Le vaccin contre la rougeole qu'on lui a administré n'a pas pu le protéger suffisamment contre les attaques du virus.

Le dernier décès de ce genre s'est produit à Genève en 2009. Une petite Française de 12 ans avait alors succombé à la maladie.

Eradiquer la rougeole

Ce nouveau drame montre à quel point il est important de botter la rougeole hors de Suisse, a dit M. Koch aux deux quotidiens. Nombre de personnes ne sont pas vaccinées contre le virus pour des raisons de santé ou ne bénéficient pas d'une bonne protection malgré une piqûre, le vaccin ne pouvant se développer suffisamment chez elles.

Mi-février, Berne a publié le bilan intermédiaire de la stratégie contre la rougeole. La Confédération se fixe comme objectif que 95% de la population soit vaccinée ou immune. Il y a encore du chemin à faire, même si le taux de vaccination augmente dans toute la Suisse, avait alors fait savoir l'OFSP, notant de grands progrès dans des cantons à la traîne comme Obwald, Appenzell Rhodes-Intérieures ou Zoug.

L'OMS s'est fixée comme objectif pour éradiquer la rougeole un taux de vaccination d'au moins 95%. Le canton de Genève a déjà atteint ce niveau, selon l'OFSP.

/ATS
 

Actualités suivantes