La baisse des rentes LPP devrait être compensée dans l'AVS

Tous les nouveaux retraités devraient recevoir un bonus de 70 francs avec l'entrée en vigueur ...
La baisse des rentes LPP devrait être compensée dans l'AVS

La baisse des rentes LPP devrait être compensée dans l'AVS

Photo: Keystone

Tous les nouveaux retraités devraient recevoir un bonus de 70 francs avec l'entrée en vigueur de la réforme des retraites. A l'issue de la conférence de conciliation mardi soir, la version du Conseil des Etats l'a emporté par 14 voix contre 12.

La réforme de la prévoyance vieillesse 2020 veut garantir le financement des 1er et 2e piliers. Plusieurs mesures sont prévues: un relèvement de l'âge de la retraite des femmes à 65 ans, une augmentation de la TVA et une baisse du taux de conversion du capital de prévoyance professionnelle en rente de 6,8 à 6%.

Pour compenser cette réduction des rentes professionnelles, la proposition du Conseil des Etats, qui est soutenue par la gauche, le PDC et le PBD, a été préférée. Le manque à gagner devrait donc être comblé dans l'AVS via un bonus de 70 francs pour les nouveaux rentiers et une augmentation de 150 à 155% du plafond de rente pour les couples mariés.

Ces mesures seraient financées grâce à une augmentation des cotisations AVS de 0,3 point, partagée à part égale entre employés et patrons.

Le modèle du National prévoyait de faire davantage cotiser les salariés pour la prévoyance professionnelle en augmentant les cotisations et en les prélevant sur l'entier du salaire. Les personnes ayant commencé à travailler tôt ou ayant touché des salaires modestes auraient pu partir en retraite anticipée.

TVA augmentée d'un point

Pour garantir le financement de l'AVS jusqu'en 2030, la conférence de conciliation a tranché par 14 voix contre 10 pour un relèvement de la TVA de 0,6 point de pourcentage, soutenu par le National. Le Conseil des Etats prônait une hausse d'un point de pourcentage.

Le National a jusqu'à présent refusé de dépasser une hausse de 0,6 point. 'Une ligne rouge à ne pas franchir', ont averti le PLR et l'UDC. La Chambre du peuple a fait un pas lundi en direction de celle des cantons, a rappelé Konrad Graber (PDC/LU), président de la conférence de conciliation.

Les députés ont finalement renoncé à un mécanisme de relèvement automatique de l'âge de la retraite à 67 ans en cas de déficit dans l'AVS. Ils ont aussi accepté de ne pas couper dans les rentes de veuves et ainsi que celles pour enfant de l'AVS, qui complètent la rente vieillesse pour les rentiers ayant encore une progéniture à charge.

Une minorité demande cependant de rejeter la proposition de la conférence de conciliation. Konrad Graber a tenu à relativiser les risques d'un rejet. 'Ce n'est pas la dernière révision. Il faudra au préparer une nouvelle qui prenne effet au plus tard en 2030.'

Verdict jeudi

La réforme du conseiller fédéral Alain Berset prévoit une retraite à la carte, qui pourra être prise entre 62 et 70 ans, avec un malus ou un bonus à la clé. Un régime transitoire est prévu pour les assurés de plus de 45 ans.

Les parlementaires voteront jeudi matin sur cette proposition. Le projet passera au Conseil des Etats avant d'être soumis au National. Le rejet d'une des deux Chambres suffit pour enterrer toute la réforme.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus