Ballottage général à l'exécutif valaisan - revers pour l'UDC

Les trois candidats du PDC sont arrivés en tête de l'élection au Conseil d'Etat valaisan dimanche ...
Ballottage général à l'exécutif valaisan - revers pour l'UDC

Ballottage général à l'exécutif valaisan - revers pour l'UDC

Photo: Keystone

Les trois candidats du PDC sont arrivés en tête de l'élection au Conseil d'Etat valaisan dimanche. Oskar Freysinger (UDC) a subi un revers et se retrouve sixième derrière les deux candidats socialistes. Un deuxième tour aura lieu le 19 mars.

Le PDC a largement dominé ce premier tour de l'élection. Ses trois candidats, le sortant Jacques Melly, Christophe Darbellay et Roberto Schmidt sont en tête, devant la sortante socialiste Esther Waeber-Kalbermatten. Mais les écarts sont importants.

'Je suis très heureux. Notre trio est dans un mouchoir de poche', a déclaré Christophe Darbellay , qui arrive en tête avec 51'160 voix. Il devance le sortant Jacques Melly, 50'518 voix, et le conseiller national Roberto Schmidt, 49'964. Aucun n'a atteint la majorité absolue de 60'793 voix.

La solidarité entre colistiers a joué un rôle important sur la liste PDC, a déclaré Roberto Schmidt. Il s'est dit confiant pour le deuxième tour.

La surprise du scrutin vient des socialistes. La conseillère d'Etat sortante Esther Waeber-Kalbermatten est quatrième avec 34'120 voix et son colistier Stéphane Rossini atteint 32'788 voix. Mme Waeber-Kalbermatten s'est déclarée 'contente' de son score.

Oskar Freysinger désavoué

Le programme proposé par le conseiller d'Etat sortant Oskar Freysinger (UDC) avec sa liste 'Ensemble à droite' n'a pas convaincu l'électorat. Meilleur élu en 2013, le candidat UDC a recueilli 30'857 voix, contre 53'178 en 2013, devançant son colistier et dissident PDC Nicolas Voide avec 26'305 voix. La troisième de la liste, l'UDC Sigrid Fischer-Willa, a engrangé 20'185 voix.

'J'ai peut-être pris trop de risques, ça aurait été plus facile de partir seul. Je resterai pour le deuxième tour, on ne se débarrasse pas comme ça de la mauvaise herbe', a déclaré le conseiller d'Etat UDC.

Oskar Freysinger avait réuni 38% des voix exprimées au premier tour de l'élection 2013. Cette proportion est tombée à 24,8% dimanche, un score qualifié de 'calamiteux' par Christophe Darbellay. Le vote est aussi l'expression de la déception de l'électorat vis-à-vis de la politique de l'élu UDC, a estimé Roberto Schmidt.

Le PLR, avec deux candidats, n'est pas parvenu à placer un des siens en bonne posture pour le second tour. Frédéric Favre est neuvième avec 22'731 voix, son colistier Claude Pottier termine dernier avec 16'798 voix. Le Centre-gauche PCS Jean-Michel Bonvin récolte 22'763 voix, le Vert Thierry Largey 17'890 voix et l'indépendant Jean-Marie Bornet fait 17'389 voix.

La participation a atteint 58,09%, contre 68,14% il y a quatre ans. Le deuxième tour est prévu le 19 mars. Le délai pour le dépôt des listes est fixé à mardi 7 mars en fin d'après-midi. L'électorat valaisan doit aussi renouveler le Parlement cantonal dimanche. Les résultats sont attendus dans la soirée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus