Prévention des maladies: offrir des choix simples à la population

Mieux vaut prévenir que guérir: l'adage ne date pas d'hier et la Suisse a entamé l'an dernier ...
Prévention des maladies: offrir des choix simples à la population

Prévention des maladies: offrir des choix simples à la population

Photo: Keystone

Mieux vaut prévenir que guérir: l'adage ne date pas d'hier et la Suisse a entamé l'an dernier une stratégie pour la prévention des maladies non transmissibles (MNT). Aujourd'hui, l'objectif est de rendre aussi simple que possible le choix d'une vie saine.

La question n'est plus de savoir s'il faut faire ou non de la prévention, mais comment', a déclaré mardi le chef du Département fédéral de la santé Alain Berset en ouverture de la 4e conférence nationale Santé2020.

Plus de 2 millions de personnes souffrent en Suisse de maladies chroniques comme le cancer, le diabète, les problèmes vasculaires ou pulmonaires. La moitié des nouveaux cas pourraient être évités ou du moins retardés grâce à un changement de mode de vie.

Pour que la population prenne conscience de sa responsabilité individuelle, il faut l'informer et lui simplifier le choix d'une vie saine. Cela va des pistes cyclables aux menus équilibrés à l'école, selon Alain Berset.

Nombre de cas en augmentation

Il y a urgence: le nombre de personnes concernées par les MNT augmente constamment en raison du vieillissement de la population, rappelle le Département fédéral de l'Intérieur dans un communiqué. Cette hausse a un prix: à l'heure actuelle, 80% des coûts directs de la santé sont dus à ces maladies.

Le système de santé suisse consacre actuellement environ 2,2% des dépenses à la prévention. Ce montant doit être alloué de manière la plus efficiente possible dans le cadre de stratégie MNT approuvée en avril 2016.

Les mesures se focalisent sur trois domaines: la promotion de la santé destinée à la population, la prévention dans le domaine des soins et la prévention dans l'économie et le monde du travail. Elles doivent être mises en oeuvre d'ici 2024.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus