Le Jurassien Pierre Paupe est mort

Une figure du canton du Jura s’en est allée. Pierre Paupe est décédé mercredi à l’âge de 78 ...
Le Jurassien Pierre Paupe est mort
Photo: Keystone

Une figure du canton du Jura s’en est allée. Pierre Paupe est décédé mercredi à l’âge de 78 ans. Ce Franc-Montagnard originaire de Soubey - homme aux multiples casquettes - a marqué l’histoire de la région de son empreinte.

Le président du Gouvernement jurassien, Charles Juillard, lui a rendu hommage sur les ondes de la radio locale RFJ, qui a révélé l'information. 'Nous devons déplorer le décès d’un homme qui a énormément œuvré pour le canton du Jura, qui était très engagé et sur lequel on pouvait vraiment compter', a déclaré M.Juillard.

Membre, puis président du PDC Jura, il a été maire de Montfaucon et de Saignelégier. Au niveau cantonal, Pierre Paupe a fait partie de l’Assemblée constituante et a été brièvement député au premier Parlement jurassien.

Mandats à Berne

Le Franc-Montagnard a ensuite mis le cap sur Berne: il a siégé au Conseil des Etats entre 1995 et 2003. Durant ses mandats fédéraux, Pierre Paupe a présidé la Délégation des finances et la Commission de la politique de sécurité en charge de la réforme 'Armée XXI'.

A ce titre, celui qui était également colonel à l'armée a notamment participé à la réception de Mikhaïl Gorbatchev sous la Coupole fédérale. Via une motion adoptée par les Chambres, Pierre Paupe avait partagé la lutte en faveur du désarmement massif de l'ex-président de l'URSS et de la Croix-Verte, qui a pour objectif de prévenir les catastrophes industrielles et écologiques.

Marché-Concours

Seule une corde a manqué à son arc politique: Pierre Paupe n’a jamais été ministre au Gouvernement jurassien. Il s’était retiré de la course en 1978, après avoir terminé cinquième et troisième PDC à l’issue du premier tour de l'élection.

Celui que l'on surnommait le 'roi des Franches-Montagnes' s'est alors concentré sur son district et a multiplié les engagements en faveur de la collectivité. La diversité ne l'a jamais effrayé: il a présidé différents conseils d'administration et le Marché-Concours national de chevaux de Saignelégier. Tous ses mandats ont duré de nombreuses années.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus