L'appel à projets de Pro Natura fait mouche

Pro Natura Neuchâtel a lancé en mai 2023, à l’occasion de ses 60 ans, un vaste appel à projets ...
L'appel à projets de Pro Natura fait mouche

Pro Natura Neuchâtel a lancé en mai 2023, à l’occasion de ses 60 ans, un vaste appel à projets auprès de la population. Il s’étend sur 10 ans et vise à favoriser la biodiversité dans le canton. Après une année, près de 29 idées ont déjà été proposées, alors que l'association n'en attendait que 60 sur toute la période.

Un des projets réalisés par Pro Natura Neuchâtel  l'année dernière. (Photo : Pro Natura Neuchâtel). Un des projets réalisés par Pro Natura Neuchâtel l'année dernière. (Photo : Pro Natura Neuchâtel).

L’appel à projets lancé par Pro Natura Neuchâtel rencontre le succès. Lancé en mai 2023, il vise à favoriser la biodiversité dans le canton de Neuchâtel et s'étend sur une période de dix ans. Un engouement salué par Gaëlle Vadi, chargée d’affaire pour l’association  : «  On espérait fortement être suivis par les gens et on est vraiment ravis de voir que les gens sont derrière nous.  » Selon elle, toutes les idées sont bonnes à prendre, même les plus folles.

A l’occasion de la journée mondiale du martinet, jeudi, quarante nichoirs seront installés sur le collègue de Rochefort, à l’initiative d’une habitante. «  Elle a eu cette idée un peu folle et elle est venue nous en parler.  »

Gaëlle Vadi  : «  J'ai pu croiser des gens formidables.  »

Un avenir qui s’annonce bien

Lancé à l’occasion des soixante ans de Pro Natura Neuchâtel, l’appel à projets doit durer dix ans. L’association avait déjà planté en novembre dernier soixante arbres fruitiers à la Joux-Perret à La Chaux-de-Fonds.  Depuis, deux haies, sept étangs et plusieurs structures comme des tas de bois ou de pierres ont vu le jour pour favoriser la biodiversité. Les prévisions du nombre de projets à atteindre sont même dépassées  : «  Notre objectif initial, c’était, pour une période de dix ans, de soutenir soixante projets.  » Avec vingt-neuf propositions, dont une vingtaine acceptée en une seule année, Gaëlle Vadi pense que Pro Natura Neuchâtel peut atteindre les cent projets sur la période prévue. «  C’est peut-être un peu ambitieux, tous les projets n’ont pas la même envergure.  »

Gaëlle Vadi  : «  Ce sera tout ça de mieux pour la biodiversité.  »

60'000 francs de financement à la base

En mai 2023, l’association mettait à disposition 60'000 francs pour la réalisation des projets, en espérant obtenir des soutiens financiers. Selon Gaëlle Vadi, la totalité de la somme initiale a déjà été dépensée. 37'000 francs sont partis directement dans le financement. La part restante a servi à engager une chargée de projet. «  Un étang, c’est déjà facilement 5'000 à 10'000 francs selon la taille, mais on a des idées de projets où il y a des choses beaucoup plus vastes.  »

Gaëlle Vadi  : «  C'est incroyable d'avoir un soutien aussi intense.  »

Parmi les idées reçues par Pro Natura Neuchâtel, six sont en cours de développement et cinq viennent d’être acceptées. L’avancée des différents projets peut être retrouvée sur le site web de l’association. /elc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus