Le programme Escabeau porte ses fruits à l’UniNE

Grâce au cursus d’accompagnement des personnes ayant migré vers la Suisse du programme Escabeau ...
Le programme Escabeau porte ses fruits à l’UniNE

Grâce à ce cursus d’accompagnement des personnes ayant migré vers la Suisse, plusieurs Ukrainiens arrivés il y a deux ans avec le début de la guerre, ont décroché ou vont décrocher leur diplôme universitaire

Michael Vögtli, responsable du service académique de l’Université de Neuchâtel. Michael Vögtli, responsable du service académique de l’Université de Neuchâtel.

Les premiers réfugiés ukrainiens arrivés en Suisse il y a deux ans en raison de la guerre ont décroché récemment leur diplôme à l’Université de Neuchâtel. Elle s’appelle Olga et lui Mykhailo et ont tous deux 25 ans. Ils ont bénéficié du programme Escabeau mis sur pied par l’UniNE. Un programme qui existe depuis 2018. « Il peut concerner aussi bien les personnes qui ont obtenu un diplôme dans leur pays d’origine, celles qui le réalisaient avant de devoir partir de leur pays et finalement les gens qui ont le potentiel, mais qui n’ont pas pu débuter de hautes études », explique Michael Vögtli, responsable du service académique de l’Université de Neuchâtel.

Un CAS en intégration

Pour les personnes déjà titulaires d’un diplôme, l’UniNE propose un CAS, un certificat d’étude avancée, d’intégration. « L’idée de cette formation, c’est de valoriser le parcours d’étude des gens qui la suivent. Par exemple, quelqu’un qui a fait des études de biologie dans son pays, va pouvoir actualiser ses connaissances », détaille Michael Vögtli.

Une année préparatoire … en préparation

L’Université de Neuchâtel travaille actuellement sur un projet d’année préparatoire. « L’objectif est de permettre aux personnes qui ne remplissent pas les conditions d’admission de quand même commencer des études universitaires », met en avant le responsable du service académique de l’Université de Neuchâtel.

Cette année serait composée ainsi de trois modules : consolidations des connaissances du français, des compétences transversales et des cours dans un domaine disciplinaire spécifique. /dpi


Actualisé le

 

Articles les plus lus