Réfugiés et sorcières honorés par les prix Kunz et Bachelin

Attribué mardi à Neuchâtel, les prix Bachelin et Kunz distinguent respectivement Tiphaine Robert ...
Réfugiés et sorcières honorés par les prix Kunz et Bachelin

Attribué mardi à Neuchâtel, les prix Bachelin et Kunz distinguent respectivement Tiphaine Robert et Gilliane Barthe

Gilliane Barthe (à gauche) et Tiphaine Robert sont respectivement lauréates des prix Kunz et Bachelin (photo : SHAN). Gilliane Barthe (à gauche) et Tiphaine Robert sont respectivement lauréates des prix Kunz et Bachelin (photo : SHAN).

L’excellence académique récompensée. Comme elle le fait chaque année, la Société d’histoire et d’archéologie du canton de Neuchâtel a remis mardi soir à Neuchâtel le prix Bachelin et le prix Kunz.

Le prix Bachelin récompense un lauréat neuchâtelois, tour à tour dans les trois disciplines exercées autrefois par Auguste Bachelin : l'histoire, la littérature et les beaux-arts. Pour 2022, il est attribué à Tiphaine Robert pour son livre « Des migrants et des revenants, une histoire des réfugiées et réfugiés hongrois en Suisse (1956-1963) », paru aux éditions Alphil.

En ce qui concerne le prix Kunz, il vient honorer le meilleur mémoire de Master en histoire à l’Université de Neuchâtel, ou consacré à l’histoire neuchâteloise. Il est attribué à Gilliane Barthe pour son étude intitulée « Corporalité et sorcellerie : le rôle du corps dans les procès du XVIIe siècle ». /comm-jhi


 

Actualités suivantes