L'Enquête photographique 2023 s'immergera dans les prisons

Le projet de la photographe Laurence Rasti a convaincu. Il prévoit d’aller à la rencontre du ...
L'Enquête photographique 2023 s'immergera dans les prisons

Le projet de la photographe Laurence Rasti a convaincu. Il prévoit d’aller à la rencontre du milieu carcéral cantonal et des personnes qui l’occupent durant l’année 2023

Laurence Rasti étudiera notamment l'histoire de la prison de La Promenade à La Chaux-de-Fonds, son architecture et la configuration des espaces et des systèmes de surveillance. (Photo : Keystone/Cyril Zingaro)
Laurence Rasti étudiera notamment l'histoire de la prison de La Promenade à La Chaux-de-Fonds, son architecture et la configuration des espaces et des systèmes de surveillance. (Photo : Keystone/Cyril Zingaro)

L'Enquête photographique neuchâteloise 2023 s'immergera dans les prisons de La Promenade à La Chaux-de-Fonds et Bellevue à Gorgier, qui accueillent une population exclusivement masculine. Le projet de Laurence Rasti, d'aller à la rencontre du système carcéral cantonal et des personnes qui l'occupent, a convaincu le jury.

"Laurence Rasti étudiera l'histoire de ces prisons, leur architecture, la configuration des espaces et des systèmes de surveillance. Elle donnera une place particulière aux personnes détenues et à leur parcours de vie", a indiqué mardi l'Association pour la promotion de la photographie dans le canton de Neuchâtel.

La photographe reçoit une bourse de 20'000 francs. Née en 1990, Laurence Rasti bénéficie d'une solide expérience. En 2017, elle a publié un livre remarqué intitulé "There Are No Homosexuals in Iran". Elle a exposé dans de prestigieuses institutions, comme le Museum of Contemporary Photography à Chicago, le Fotohof à Salzbourg et le Musée de l'Élysée à Lausanne.

Le travail de Laurence Rasti sera exposé au Musée des beaux-arts du Locle en 2024. Une publication est également prévue, sur le modèle des précédentes éditions remportées par Olga Cafiero en 2019 (Flora Neocomensis), Serge Fruehauf en 2017 (Batirama) et Yann Mingard en 2015 (Ligne de fond).


Constituer un patrimoine photographique

L'Enquête photographie neuchâteloise a été créée en 2013 par la Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds. Elle vise à la fois à encourager la création et à constituer un patrimoine photographique cantonal. Les œuvres des différentes éditions sont conservées au Département audiovisuel de la bibliothèque.

Depuis 2022, l'Enquête est organisée par l'Association pour la promotion de la photographie dans le canton de Neuchâtel, présidée par Marc Bloch. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus