Redorer le blason du décolletage

L’Association des fabricants de décolletages et de taillage a invité la presse ce vendredi ...
Redorer le blason du décolletage

L’Association des fabricants de décolletages et de taillage a invité la presse ce vendredi pour découvrir des entreprises de la région actives dans la branche. Le but de l’opération : renvoyer une image plus dynamique de la profession

La presse a notamment pu visiter Dixi Polytool au Locle. (Photo: archives) La presse a notamment pu visiter Dixi Polytool au Locle. (Photo: archives)

Ce n’est pas un métier de grand-papa. L’Association des fabricants de décolletages et de taillages, l’AFDT, a mis sur pied des visites cette fin de semaine pour faire mieux connaître le métier de décolleteur. Vendredi matin, Dixi Polytool au Locle tout comme Gimmel Rouages SA à Villiers ont accueilli la presse pour faire la promotion de la branche qui jouit parfois d'un déficit d'image.

La directrice de l’AFDT, Joëlle Schneiter

Il s’agissait aussi de faire le point sur la situation actuelle du marché. Actuellement, la branche se porte très bien et profite du boom de la sortie de pandémie. Toutefois, la crise ukrainienne inquiète le secteur qui se veut prudent pour l’avenir.

La pénurie de main-d’œuvre est aussi préoccupante notamment parmi les jeunes d’où l’organisation de cette opération de « séduction ».

« Il n'y a pas assez d'élèves qui se dirigent vers ces métiers-là »

/jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus