Une bibliothèque d’objets au service de la réinsertion

La fondation Sombaille jeunesse Jeanne-Antide va ouvrir d’ici fin avril ce nouveau lieu dans ...
Une bibliothèque d’objets au service de la réinsertion

La fondation Sombaille jeunesse Jeanne-Antide va ouvrir d’ici fin avril ce nouveau lieu dans ses locaux de la rue du Parc à La Chaux-de-Fonds. Une mesure de réinsertion pour mineurs rendue possible par la dernière révision de l’Assurance invalidité

Peggy Pagni et David Bassin entourent Zahra, l'une des jeunes qui participe à la mise en place de la bibliothèque d'objets. Peggy Pagni et David Bassin entourent Zahra, l'une des jeunes qui participe à la mise en place de la bibliothèque d'objets.

Prenez un service dans l’air du temps aux accents de circuits courts et de deuxième main, ajoutez-y une mission sociale et vous obtiendrez « Objet volant ». C’est le nom de la nouvelle bibliothèque d’objets qui sera inaugurée d’ici fin avril au sein des locaux de la fondation Sombaille Jeunesse Jeanne-Antide à la rue du Parc à La Chaux-de-Fonds.

Déjà active dans de telles mesures via le café des Jardins, lié aux métiers de la restauration, la fondation a décidé de faire un pas supplémentaire en regard des évolutions législatives. Peggy Pagni, directrice pédagogique :

Le projet a comme but premier de permettre aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences tout en créant un lien avec la population de la région et en privilégiant les notions d’écologie et de préservation des ressources.


Un appel aux objets est lancé

Le sous-sol de la maison de maître, qu’occupait autrefois le foyer Jeanne-Antide, est en travaux pour accueillir le projet. Pour l’heure un appel aux objets a été lancé dans le but de remplir les étagères et d’enrichir la diversité des objets qui seront mis à disposition. À terme, un site internet sera aussi créé. David Bassin est éducateur en charge du projet, il en explique le fonctionnement :

Il est à noter que « Objet volant », n’a pas de but lucratif ou commercial. « Nous souhaitons encourager la coopération, le partage et l’entraide avant-tout », conclut David-Bassin /lre


Actualisé le

 

Articles les plus lus