Un aigle royal victime d’une éolienne, rapporte BirdLife

Un aigle royal a percuté les pales d’une éolienne du parc du Mont-Crosin dans le Jura bernois ...
Un aigle royal victime d’une éolienne, rapporte BirdLife

Un aigle royal a percuté les pales d’une éolienne du parc du Mont-Crosin dans le Jura bernois. Selon BirdLife, l'accident, fatal pour le grand rapace, constitue le premier cas documenté en Suisse

La mort de l'aigle royal est la première due à une éolienne. (Photo illustration: Huguenin-Margand). La mort de l'aigle royal est la première due à une éolienne. (Photo illustration: Huguenin-Margand).

Un aigle royal du Chasseral victime d’une éolienne. Début novembre, un promeneur a été témoin de la scène dans le parc du Mont-Crosin et a retrouvé l’aigle tué au pied de la machine, a indiqué mardi l'association BirdLife. « La photo envoyée à BirdLife atteste qu’il s’agit d’un oiseau adulte, sans doute membre du couple qui se reproduit régulièrement autour de Chasseral », explique l'association dans un communiqué. Des faits corroborés par le garde-faune Claude Etienne qui est allé prélever le cadavre. D'après des observations, il s'agirait du mâle.

Cet accident avec une éolienne est le premier de la sorte documenté en Suisse. BirdLife estime que l’aigle royal, comme tous les grands rapaces, est « particulièrement vulnérable » aux parcs éoliens implantés sur son territoire. A ses yeux, la multiplication de projets sur les crêtes du Jura fait peser une « grave menace » sur l'espèce, qui a amorcé depuis peu son retour dans le massif.

François Turrian, directeur romand de BirdLife

L’association Paysage Libre BEJUNE n’a pas tardé à réagir à cette nouvelle. A la suite de l’annonce de l’incident, elle demande un moratoire immédiat de 10 ans sur les projets éoliens de l’Arc jurassien, « qui se situent tous dans des zones présentant des conflits avec la faune ailée ».

Contactée, la société Juvent, qui gère le parc éolien du Mont-Crosin, indique regretter cet incident. Elle précise cependant n’en avoir eu connaissance que ce mardi par l’intermédiaire du communiqué de BirdLife. Dans l’attente de plus d’informations, elle indique ne pas prendre position.

A noter encore que selon le garde-faune de la région, la femelle restante aurait déjà retouvé un conjoint. Plusieurs observations semblent en tout cas aller dans ce sens. /ats-swe-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus