La photographie dans (presque) tous ses états

Le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds présente sa nouvelle exposition temporaire. Cinq ...
La photographie dans (presque) tous ses états

Le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds présente sa nouvelle exposition temporaire. Cinq artistes dévoilent leurs travaux en lien avec la photo

Elise Mazac et Robert Drowilal rendent hommage à American Gothic de Grant Wood. Elise Mazac et Robert Drowilal rendent hommage à American Gothic de Grant Wood.

« Nous voulions travailler sur la matérialité de la photographie et sur comment on fabrique des images ». David Lemaire, directeur et conservateur du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds, a présenté jeudi la nouvelle exposition temporaire de l’institution. Elle se tiendra du 26 septembre au 9 janvier. A travers le travail de cinq artistes, la photographie est abordée sous l’angle de la matérialité, en détricotant par exemple la manière de raconter les images.


Des artistes hétéroclites

En tête d’affiche, Christian Lutz dévoile sa projection photo intitulée Tropical Gift. Le Genevois présente son enquête visuelle menée au Nigéria, avec laquelle il dénonce le monde des affaires lié au pétrole et au gaz.

Dominique Teufen affiche, lui, des paysages sauvages réalisés à l’aide d’une photocopieuse et de quelques objets.

Annalies Štrba nous ouvre les portes de son intimité. Elle partage avec les visiteurs des photographies argentiques familiales, voire maternelles, manipulées en solarisant les pellicules.

Philippe Gronon a photographié des objets à l’échelle 1:1. Le Français utilise un dispositif concentrant la lumière sur une surface photosensible.

Enfin, le duo d’artistes Mazaccio et Drowilal présente sa série d’images « Iconology ». Un travail influencé par la culture numérique et internet, et qui explore la façon dont les images médiatiques façonnent notre imaginaire.

Robert Drowilal nous explique « Iconology »

Le vernissage de l’exposition aura lieu ce samedi à 17h au Musée des beaux-arts. Il comptera entre autres avec la présence des artistes. /dsa


 

Articles les plus lus