Une fondation discrète mais utile

La Fondation Jufer existe depuis 1988 au Val-de-Travers pour aider des entreprises.
Une fondation discrète mais utile

La Fondation Jufer existe depuis 1988 au Val-de-Travers pour aider des entreprises

La maison des Mascarons, à Môtier, qui abrite le Musée régional du Val-de-Travers, l'un des nombreux bénéficiaires de la Fondation Jufer. (photo d'archives) La maison des Mascarons, à Môtier, qui abrite le Musée régional du Val-de-Travers, l'un des nombreux bénéficiaires de la Fondation Jufer. (photo d'archives)

La Fondation Jufer a été créée en 1988 au Val-de-Travers, à la suite du décès de Frédéric Jufer. Cet homme avait une entreprise d’ébonite à Fleurier, il a souhaité qu’une partie de sa fortune soit ainsi utilisée. La fondation a un capital d’un million de francs, mais seuls les dividendes des placements peuvent être distribués. La somme à attribuer a pu atteindre 30'000 francs par le passé, elle est aujourd’hui plus proche des 15'000 francs annuels.

Au départ, la Fondation Jufer avait pour but de favoriser la création ou le maintien d’entreprises industrielles, en particulier dans le Val-de-Travers. Les statuts ont été changés pour y ajouter la notion d’environnement social et culturel, ce qui a permis de trouver d’autres destinataires de dons. Parmi les bénéficiaires figurent le Musée régional du Val-de-Travers, le Musée oldtimer Volkswagen à Saint-Sulpice, le cinéma Colisée à Couvet et l’association Vapeur Val-de-Travers. /msa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus