Défi familles zéro déchet à Val-de-Ruz

Après Val-de-Travers, c’est au tour de Val-de-Ruz et de ses environs de se lancer dans le défi ...
Défi familles zéro déchet à Val-de-Ruz

Après Val-de-Travers, c’est au tour de Val-de-Ruz et de ses environs de se lancer dans le défi familles zéro déchet. Une première séance d’information est agendée au 30 janvier à Chézard-Saint-Martin

Changer ses habitudes de consommation pour réduire sa production de déchets, c'est un des buts du défi familles zéro déchet. Changer ses habitudes de consommation pour réduire sa production de déchets, c'est un des buts du défi familles zéro déchet.

Remplir moins vite sa poubelle, économiser en changeant ses habitudes de consommation, préserver sa santé et celle de sa famille, protéger l’environnement, c’est tout cela le défi familles zéro déchet. Zero Waste Switzerland, en collaboration avec Vadec, le réseau de valorisation des déchets de l’Arc jurassien, et les Verts vaudruziens, cherche des familles prêtes à tenter l’expérience au Val-de-Ruz et dans ses alentours.

Son ambassadrice, Isabelle Coenen-Favre organise une soirée d’information ouverte à tous, personnes seules, en couple ou avec des enfants, le 30 janvier à 18h30 à la salle de la Rebatte à Chézard-Saint-Martin. Ce rendez-vous sera l’occasion pour le public de trouver des réponses à ses interrogations sur le sujet et de prendre le temps d’y réfléchir.

Personne ne s’inscrira ce soir-là. Fin mars, ceux qui décideront de franchir le pas seront invités à une nouvelle séance avec comme objectif de démarrer le défi le 8 avril.

Ces aventuriers ne seront pas livrés à eux-mêmes. Ils pourront participer à des ateliers et se faire coacher dans leur démarche par des personnes formées en ce sens.

Isabelle Coenen-Favre le reconnait, le zéro déchet à l’heure actuelle, ça n’est pas possible. Même la grande prêtresse en la matière, la Franco-Américaine Bea Johnson remplit encore un bocal de déchets par année.

L’idée avec ce défi est de réduire durablement sa production de déchets en changeant de façon concrète et conviviale ses habitudes de consommation.

Un challenge similaire a été lancé à la fin de l’année dernière à Val-de-Travers. Dix-huit familles y ont pris part. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus