L'encouragement au covoiturage se poursuit

Le dispositif de promotion du covoiturage dans l'Arc jurassien franco-suisse va se poursuivre ...
L'encouragement au covoiturage se poursuit

Le dispositif de promotion du covoiturage dans l'Arc jurassien franco-suisse va se poursuivre au-delà de sa période de financement Interreg. Les liens avec les 150 entreprises actuellement adhérentes au dispositif seront maintenus et développés

Le covoiturage séduit en France comme en Suisse. (image d'illustration) Le covoiturage séduit en France comme en Suisse. (image d'illustration)

Partager sa voiture avec ses collègues pour se rendre au travail, un réflexe qui continuera d’être encouragé dans la région. Le Projet Covoiturage de l'Arc jurassien va survivre au-delà de la période de financement Interreg. A ce jour, 150 entreprises participent au dispositif, ce qui représente potentiellement 38'000 salariés. « Environ 25% de ces personnes covoiturent régulièrement ou occasionnellement », indique Mireille Gasser, secrétaire générale d'arcjurassien.ch. « C'est un grand succès. Le but du projet Interreg est de donner des impulsions. Et le dispositif a montré sa pertinence ».

Ce bilan positif a amené la France voisine et les quatre cantons concernés - Neuchâtel, Vaud, Jura et Berne - à poursuivre cette action. « Côté suisse, nous sommes partis sur un coût d'environ 150'000 francs par an, dont les deux tiers seraient payés par les cantons », ajoute Mireille Gasser.

Entreprises neuchâteloises primées

Ce lundi, arcjurassien.ch remettait les prix du Challenge annuel inter-entreprise, qui récompense entre autres les entreprises ayant enregistré le plus de covoitureurs. Glenmark Pharmaceuticals SA à La Chaux-de-Fonds et Shire à Neuchâtel ont été primées. /ATS-rgi


Actualisé le

 

Articles les plus lus