Fin programée du Ski-club des Cernets-Verrières

Le Ski-Club des Cernets-Verrières va vraisemblablement être dissous et devenir une amicale ...
Fin programée du Ski-club des Cernets-Verrières

Le Ski-club des Cernets-Verrières va vraisemblablement être dissous et devenir une amicale. Une décision difficile à prendre l’année de ses 75 ans. Les membres du club devraient valider définitivement cette option cet automne

Le Marathon des Cernets-Verrières se déroulait dans un vrai décor hivernal. Le Marathon des Cernets-Verrières se déroulait dans un vrai décor hivernal.

Triste anniversaire pour le Ski-club des Cernets-Verrières. Au lieu de fêter cette année son 75e anniversaire, la société devrait être dissoute. Lors d’une première assemblée générale, les membres se sont prononcés pour une reconversion de l’association en amicale. Ils devront se retrouver une seconde fois, probablement cet automne, pour valider ce choix. Lors de cette 1re assemblée, seule une quinzaine de la centaine de membres était présente. Elle a aussi accepté de vendre les deux chalets appartenant au club, chose désormais faite. Cette vente permet au club de chlore ses activités sans dettes.

Le Ski-club des Cernets-Verrières connaît des difficultés depuis quelque temps. Il avait renoncé l’année passée à organiser le Marathon franco-suisse, faute de participants. Cette année, c’est la Mi-été des Cernets qui passe à la trappe, faute cette fois de membres prêts à s’investir. Les quelques forces vives restantes n’avaient plus l’énergie de se lancer dans l’organisation d’une telle manifestation.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase et qui a mené à la décision de dissoudre le Ski-club, selon son vice-président, c’est la démission du président pour divergences de points de vue, qui ne sont pas en lien avec le club. À ce moment-là, le comité restant s’est tourné vers le Ski-club de La Brévine pour une éventuelle fusion. Mais ce dernier n’a pas donné suite, en raison des dettes du club à l’époque de discussions. Il ne voulait pas non plus s’occuper de la location des chalets.

Le Ski-club des Cernets-Verrières souffre également de la professionnalisation de la formation du ski de fond. Les jeunes qui ont du talent rejoignent soit le Giron jurassien, soit intègrent la filière Sport-études. Du coup, de moins en moins de jeunes adhèrent au club. De plus, les entraîneurs demandent maintenant à être payés, ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques années. Par ailleurs, chaque Ski-club doit payer des cotisations au Giron jurassien et à Swiss-ski, ce qui a une incidence sur les finances. Dans ces conditions, difficiles de continuer à faire vivre le Ski-club. /sma

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus