L’avenir du camping de Fleurier

La saison vient de démarrer pour le seul camping du Val-de-Travers. Depuis le 1er avril, une ...
L’avenir du camping de Fleurier

La Commune de Val-de-Travers est en discussion avec un privé qui est intéressé pour racheter le camping de Fleurier

 Le camping de Fleurier

La saison vient de démarrer pour le seul camping du Val-de-Travers. Depuis le 1er avril, une jeune femme a repris la gérance, épaulée par une amie pour assurer l’exploitation. Mais elle n’est pas certaine de pouvoir poursuivre cette activité très longtemps : un privé a fait part de son intérêt pour racheter le camping et le développer davantage que ne peut le faire la Commune de Val-de-Travers. Les discussions durent depuis plus d’un an, une décision sera prise d’ici à l’été.

Le camping est situé dans le quartier de Belle-Roche, au bord de l’Areuse, au bas de la forêt de la Caroline et d’une paroi rocheuse qui a été sécurisée il y a plusieurs années. Le terrain et les installations appartiennent à la Commune qui se charge des travaux d’entretien et d’amélioration des bâtiments abritant le bar et les sanitaires. Le camping est mis à disposition de la gérante qui reçoit un soutien financier des trois communes du district, à hauteur d’un franc par habitant.

Val-de-Travers tient à avoir un camping dans l’offre d’hébergement que les visiteurs peuvent trouver dans la région. Le tourisme fait partie des axes stratégiques que les autorités veulent développer. Les nuitées enregistrées au camping de Fleurier représentent près de 10% de l’ensemble de celles de la région. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus