Toujours des travaux à Travers

Le chantier démarré en mai sera arrêté pour l’hiver mais reprendra au printemps. Commerçants ...
Toujours des travaux à Travers

Le chantier démarré en mai sera arrêté pour l’hiver mais reprendra au printemps. Commerçants et habitants font contre mauvaise fortune bon cœur

Le chantier à Travers va s'interompre à mi-décembre pour reprendre au printemps. Le chantier à Travers va s'interompre à mi-décembre pour reprendre au printemps.

Un mal pour un bien. C’est l’expression qui revient le plus souvent quand on interroge les habitants et les commerçants de Travers sur les travaux en cours depuis plusieurs mois. La partie du chantier qui concerne la remise en état des infrastructures souterraines est bientôt terminée. Le trottoir est refait sur une importante longueur d’un côté de la H10. Il restera à s’occuper de l’autre côté, où une vraie zone centrale doit être créée. La dernière phase sera la pose d’un nouveau revêtement phono-absorbant.

Ces travaux donnent une plus-value au village.

Pedro Marques, directeur du garage Touring

Pour l’instant, la circulation est alternée. Elle va le rester jusqu’à la mi-décembre environ. Le chantier sera alors arrêté jusqu’au printemps et les deux voies de circulation seront ouvertes pendant la période hivernale.

Des pertes pour les commerces

L’été a été compliqué pour le patron du Discount ABC. Claude Jaccard évalue la perte de son chiffre d’affaires à 20% sur cette période. Il impute la baisse de fréquentation aux difficultés d’accès liées aux travaux, et explique qu’il a dû réduire son personnel.

Un peu plus loin, le directeur du garage Touring confie qu’il a lui aussi constaté une baisse de fréquentation lorsque les machines de chantier étaient devant chez lui. Il a eu moins de clients au garage, et surtout moins de clients à la station-service. La pharmacie de l’Areuse a elle aussi connu une baisse d’activité.

Mais le responsable, Jean-François Liquière, positive en pensant qu’à la fin du chantier les clients pourront se parquer plus facilement qu’avant. Ceux qui ont besoin d’un déambulateur, par exemple, seront sécurisés par de trottoirs plus larges.

Les trois professionnels comprennent qu’il faut passer par une phase perturbante pour, au final, arriver à une situation améliorée. Ils soulignent également les bons rapports qu’ils ont avec la principale entreprise engagée sur le chantier, qui est à leur écoute et tente de réduire au maximum les inconvénients.

Les pertes seront compensées par la suite, grâce à un accès plus facile.

Jean-François Liquière, pharmacien

Du côté de la Commune

La Commune de Val-de-Travers investit 4,9 millions de francs dans ces travaux. Elle étudie les remarques qui lui ont été faites pour voir si des modifications doivent être apportées à la deuxième phase du chantier, l’année prochaine. Elle organisera une séance d’information pour les personnes concernées avant la reprise des travaux, au début du printemps. La météo reste un élément déterminant qui incite à rester prudent sur les délais annoncés, mais si tout se passe comme prévu, le village de Travers devrait avoir terminé sa mue à l’automne 2018. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus