Solution performante pour le stockage de l'énergie solaire au CSEM

Le stockage de l'énergie solaire est au cœur de la recherche du CSEM(photo d'illustration). Le stockage de l'énergie solaire est au cœur de la recherche du CSEM (photo d'illustration).

Comment faire pour stocker l’énergie solaire ? En la transformant en hydrogène. Des chercheurs de l’EPFL et du CSEM à Neuchâtel y sont parvenus avec des cellules solaires disponibles dans le commerce et un système sans matériaux rares.

Cette solution prometteuse consiste à convertir cette énergie par électrolyse de l’eau. Il s’agit de «casser» des molécules d’eau en hydrogène et en oxygène en utilisant le courant électrique produit par un panneau photovoltaïque. L’hydrogène propre peut ensuite être stocké, puis restituer de l’électricité à la demande, ou encore servir de carburant.

«Si on installait 12 à 14m2 de ces cellules photovoltaïques en Suisse, il serait possible de stocker assez d’hydrogène pour parcourir 10'000 km par année au volant d’une voiture à pile à hydrogène», illustre l’un des co-auteur de l’étude Christophe Ballif, chercheur EPFL et directeur du PV-center du CSEM.

En matière de coûts, de performance et de durée de vie, le nouveau système est unique. Le taux de conversion se monte pour l'instant à 14,2% et pourrait dépasser les 16% à terme. /comm-rgi

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus