Une bombe artisanale désactivée près de l'aéroport de Colombo

Une bombe artisanale découverte près du principal aéroport de Colombo a été désamorcée avec ...
Une bombe artisanale désactivée près de l'aéroport de Colombo

Deux Suisses ont perdu la vie dans les attentats de dimanche

Photo: Keystone/AP/GEMUNU AMARASINGHE

Deux citoyens suisses, dont un double national, ont perdu la vie dans la vague d'attentats de dimanche au Sri Lanka, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Un troisième membre de la famille, double nationale étrangère, a également été tué.

Le DFAE est en contact avec les proches et leur assure un soutien dans le cadre de la protection consulaire, a-t-il ajouté dans une note envoyée lundi soir aux médias.

L'ambassade de Suisse à Colombo prête également assistance à une famille helvéto-sri-lankaise domiciliée en Suisse, dont les parents sont décédés. Le couple est de nationalité sri-lankaise, précisent les services d'Ignazio Cassis.

Plus de 290 morts

Au total, plus de 290 personnes ont péri et 500 ont été blessées dans cette vague d'attaques coordonnées qui a visé des hôtels de luxe et des églises le jour de Pâques, selon le dernier bilan officiel en date. Colombo a attribué ce bain de sang au mouvement islamiste local National Thowheeth Jama'ath (NTJ), qui ne l'a toutefois pas revendiqué pour le moment.

Le porte-parole du gouvernement a toutefois indiqué avoir 'du mal à voir comment une petite organisation dans ce pays peut faire tout cela'. 'Nous enquêtons sur une éventuelle aide étrangère et leurs autres liens, comment ils forment des kamikazes, comment ils ont produit ces bombes', a-t-il ajouté.

Le NTJ s'était fait connaître l'an passé en lien avec des actes de vandalisme contre des statues bouddhiques. Il avait aussi fait il y a dix jours l'objet d'une alerte diffusée aux services de police, selon laquelle il préparait des attentats suicides contre des églises de la minorité chrétienne et l'ambassade d'Inde à Colombo.

Opération de déminage

Les autorités sri-lankaises ont annoncé l'arrestation de 24 personnes et indiqué que le FBI américain les assistait dans leur enquête. Le déploiement d'une équipe d'Interpol était en cours.

Lundi, 87 détonateurs de bombes ont été découverts dans une gare de bus de Colombo située à mi-chemin des hôtels haut de gamme du front de mer et de l'église Saint-Antoine, sites d'attentats dimanche.

Une explosion s'est aussi produite lundi lors d'une opération de déminage à proximité de cette même église Saint-Antoine, provoquant un mouvement de panique. Elle s'est produite avant que les démineurs n'aient fini leur travail sur un 'engin explosif' et n'a fait aucun blessé, a précisé la police dans un second temps.

/ATS
 

Actualités suivantes