Un camion fonce dans la foule à Berlin faisant au moins neuf morts

Un camion a foncé lundi soir dans la foule près d'un marché de Noël à Berlin, rapporte la police ...
Un camion fonce dans la foule à Berlin faisant au moins neuf morts

Un camion fonce dans la foule à Berlin faisant au moins neuf morts

Photo: Keystone

Un camion a foncé lundi soir dans la foule près d'un marché de Noël à Berlin, rapporte la police allemande. Au moins neuf personnes ont été tuées et une cinquantaine d'autres ont été blessées.

Le conducteur du poids lourd a roulé sur un trottoir de ce marché de Noël où se trouvaient des badauds dans un quartier très touristique de la capitale allemande, selon un porte-parole de la police. D'après l'agence de presse allemande DPA, la police s'oriente vers la piste d'un attentat.

Le ministre de l'Intérieur de la ville-Etat a toutefois déclaré que la séquence des événements pouvait tout aussi bien faire penser à un accident qu'à une attaque. Et le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a indiqué dans un communiqué qu'on ignorait encore ce qu'il s'était exactement passé. Il a ajouté que les enquêteurs s'employaient à sécuriser le site et à trouver des responsables.

Un suspect arrêté

'Un homme, qui est manifestement le chauffeur, a été interpellé', a dit une porte-parole de la police. Elle a ajouté qu'un 'passager' du véhicule était lui 'mort', sans plus de précision.

'Nous avons entendu un grand 'bang'', a déclaré une touriste, Emma Rushton, interrogée sur la chaîne américaine CNN. 'Nous avons alors vu le haut d'un camion articulé, d'un semi-remorque (...) écrasant les étals, les gens.'

Des images des lieux du drame diffusées par le site internet du quotidien local ont montré plusieurs stands du marché de Noël détruits par le passage du camion. Les accès des lieux ont été immédiatement bloqués par les forces de l'ordre.

Appel à rester à la maison

Des voitures de police et des ambulances ont convergé par dizaines vers la scène du drame. Des camions sirènes hurlantes continuaient d'arriver sur place peu avant 22h00 locales, que ce soit des véhicules de la Croix rouge, des ambulances, deux camions médecine légale ou encore de nombreux véhicules de pompiers.

Une opération de sécurité massive a été mise en place dans la capitale allemande. Sur leur compte twitter, les forces de l'ordre de la capitale ont appelé les Berlinois 'à rester à la maison et à ne pas diffuser de rumeurs'. Elles ont toutefois déclaré ensuite que rien n'indiquait la présence d'un autre danger dans le centre de Berlin ouest.

Le marché où s'est produit le drame se situe au pied de l'Eglise du souvenir de Berlin. L'édifice a été laissé en ruine pour témoigner de la Seconde Guerre mondiale.

La chancelière allemande Angela Merkel a été informée de la situation par son ministre de l'Intérieur et le maire de Berlin. 'Nous sommes en deuil et espérons que les nombreux blessés vont pouvoir recevoir de l'aide', a indiqué son porte-parole, Steffen Seibert, sur son compte Twitter, évoquant les 'nouvelles effroyables' qui parvenaient de Berlin.

Plusieurs loups solitaires

L'attaque rappelle l'attentat de Nice, qui a fait 86 morts en France le 14 juillet dernier, lorsqu'un poids lourd conduit a foncé dans la foule réunie pour assister au feu d'artifice de la fête nationale. L'organisation Etat islamique (EI) s'était attribué la responsabilité du carnage.

L'Allemagne avait été jusqu'ici épargnée par des attaques djihadistes d'ampleur. Mais plusieurs attentats islamistes ont été récemment commis par des personnes isolées.

L'EI a ainsi revendiqué en juillet un attentat commis par un Syrien de 27 ans, requérant d'asile débouté, qui avait fait 15 blessés. L'organisation terroriste avait également revendiqué une attaque à la hache perpétrée par un autre demandeur d'asile, probablement un afghan de 17 ans, qui a fait cinq blessés.

En octobre, un Syrien s'est donné la mort en prison après avoir été arrêté. Selon les enquêteurs, il se préparait à commettre un attentat contre un aéroport de Berlin.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes