Trump parlera d'une loi sur le contrôle des armes « en temps voulu »

Donald Trump a estimé mardi que l'auteur de la tuerie de Las Vegas, qui a abattu 59 personnes ...
Trump parlera d'une loi sur le contrôle des armes « en temps voulu »

Trump parlera d'une loi sur le contrôle des armes

Photo: Keystone

Donald Trump a estimé mardi que l'auteur de la tuerie de Las Vegas, qui a abattu 59 personnes dimanche, était 'un individu très, très malade'. Il a refusé de parler de terrorisme intérieur et renvoyé à plus tard un débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis.

'Nous parlerons de la législation sur les armes en temps voulu', a déclaré le président américain à des journalistes à la Maison blanche. La question d'un durcissement du contrôle des armes a été remise sur la table par les démocrates après le massacre de Las Vegas, comme après chaque fusillade de masse. La Maison blanche avait déjà jugé lundi ce débat 'prématuré'.

A la question de savoir si le massacre pouvait être qualifié d'acte de terrorisme intérieur, Donald Trump a répondu: 'C'était un homme malade, un fou. Il avait beaucoup de problèmes, j'imagine, et nous enquêtons très, très sérieusement sur lui.'

L'attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), mais les services de renseignements américains ont dit fortement douter du sérieux de cette revendication.

Un riche retraité de 64 ans a ouvert le feu longuement dimanche sur les spectateurs d'un festival de musique country à Las Vegas avant de se suicider dans sa chambre d'hôtel. L'attaque a fait 59 morts et plus de 500 blessés.

Seize armes à feu ont été trouvées dans la chambre d'hôtel du tireur à Las Vegas. Les enquêteurs ont également trouvé au domicile de l'assaillant, à Mesquite, à 120 kilomètres de Las Vegas, 'plus de 18 armes à feu supplémentaires, des explosifs et plusieurs milliers de munitions, ainsi que des appareils électroniques que nous étudions en ce moment', a indiqué le shérif de Las Vegas Joseph Lombardo.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus