Suspension de l'opération d'évacuation à Alep-est

L'opération d'évacuation de milliers de civils et de combattants des derniers quartiers rebelles ...
Suspension de l'opération d'évacuation à Alep-est

Suspension de l'opération d'évacuation à Alep-est

Photo: Keystone

L'opération d'évacuation de milliers de civils et de combattants des derniers quartiers rebelles d'Alep a été suspendue vendredi par les forces du régime, a affirmé une source de sécurité syrienne. Elle affirme que 'les hommes armés n'ont pas respecté' l'accord.

'Les rebelles sont partis avec leurs otages', des membres des forces prorégime qu'ils détiennent, a-t-elle précisé. Cela constituerait une violation de l'accord.

Vers 11h00 (10h00 en Suisse), des bruits de tirs et d'explosions ont par ailleurs été entendus dans le quartier de Ramoussa. Des ambulances et des autobus ont ensuite quitté, sans passagers, ce secteur d'Alep par lequel se déroule l'évacuation, a constaté une journaliste de l'AFP.

Selon l'organe de communication militaire du Hezbollah, des 'manifestants' bloquent en outre le passage pour réclamer l'évacuation des villages chiites de Foua et Kefraya, prévue dans le cadre de l'accord sur Alep. Une journaliste de Reuters présente à Alep a confirmé qu'une manifestation avait lieu.

Plus tôt, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avait indiqué que des milliers de civils et de rebelles avaient déjà été évacués. L'évacuation 'continuera aussi longtemps qu'il le faudra pour que les gens qui le souhaitent puissent partir', a déclaré une porte-parole de l'organisation, Ingy Sedky.

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu avait lui indiqué un peu plus tôt sur son compte Twitter que 7000 civils avaient été évacués depuis jeudi en cinq convois successifs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus