Plan de rattrapage scolaire à un milliard de livres en Angleterre

Le gouvernement britannique a annoncé vendredi un plan doté d'un milliard de livres (1,3 milliard ...
Plan de rattrapage scolaire à un milliard de livres en Angleterre

Plan de rattrapage scolaire à un milliard de livres en Angleterre

Photo: KEYSTONE/AP Pool/ALASTAIR GRANT

Le gouvernement britannique a annoncé vendredi un plan doté d'un milliard de livres (1,3 milliard de francs) pour aider les enfants privés d'école pendant le confinement en Angleterre à rattraper leur retard. Les élèves pourront bénéficier de tuteurs privés.

Jusqu'à deux millions d'enfants défavorisés en Angleterre auront accès à des tuteurs privés grâce à un programme doté de 350 millions de livres. Une autre enveloppe de 650 millions de livres est destinée aux écoles primaires et secondaires pour l'année scolaire 2020/21. Les établissements scolaires pourront décider de la manière d'utiliser cet argent mais le gouvernement s'attend à ce que cela permette par exemple d'organiser des cours en petits groupes.

'Je suis déterminé à faire tout ce que je peux pour que tous les enfants retournent à l'école à partir de septembre, et nous présenterons dès que possible nos projets sur la façon dont cela se passera', a expliqué le Premier ministre Boris Johnson dans un communiqué.

Les établissements scolaires ont fermé le 20 mars au Royaume-Uni en raison de la pandémie qui a tué au total plus de 42'000 personnes, selon le dernier bilan du gouvernement publié jeudi. Les crèches et certaines classes de maternelle et de primaire ont rouvert en Angleterre à partir du 2 juin, et certains élèves du secondaire sont retournés en classe cette semaine.

Mais le gouvernement a renoncé à renvoyer tous les enfants de primaire dans les classes avant les vacances d'été comme prévu au départ.

Chacune des quatre nations du Royaume-Uni a sa propre feuille de route en matière de déconfinement. L'Ecosse prévoit ainsi le retour des élèves en août, tandis qu'en Irlande du Nord, certaines classes reprendront à plein temps fin août, après la décision du gouvernement local de réduire à un mètre, contre 2 mètres auparavant, la distance nécessaire entre deux élèves.

/ATS
 

Actualités suivantes