Le 1er armistice de la Grande Guerre célébré à Thessalonique

Il a marqué le début de la fin de la Grande Guerre, mais reste largement méconnu: l'armistice ...
Le 1er armistice de la Grande Guerre célébré à Thessalonique

Le 1er armistice de la Grande Guerre célébré à Thessalonique

Photo: KEYSTONE/AP/THIBAULT CAMUS

Il a marqué le début de la fin de la Grande Guerre, mais reste largement méconnu: l'armistice du 29 septembre 1918 consacrant la défaite bulgare face aux Alliés a été commémoré samedi à Thessalonique, ancienne base de l'Armée d'Orient, dans le nord de la Grèce.

'Cette première victoire a été très importante, car elle a progressivement conduit à la victoire finale', a relevé la secrétaire d'Etat française auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. Elle a assisté à une cérémonie au cimetière militaire de Zeitenlik.

Des représentants des autres alliés du front d'Orient se sont recueillis à ses côtés au milieu des rangées de cette nécropole, accueillant les restes de plus de 20'000 soldats, français, serbes, italiens, britanniques et russes.

Dans un point de presse avant la cérémonie, Mme Darrieussecq avait regretté que l'histoire de ce front, et de ses poilus - 300'000 mobilisés dont plus de 50'000 tués - soit assez méconnue en France, où la mémoire de la Grande Guerre retient surtout les combats dans les tranchées du front occidental.

Théâtre décisif

Le front d'Orient, sous commandement français, s'ouvre à la fin de l'année 1915, quand les Alliés décident de venir en aide aux armées serbes. Les conditions y sont rudes, dans des contrées mal ravitaillées, ravagées par des années de conflits inter balkaniques et où sévit le paludisme.

Il devient un théâtre décisif des opérations avec l'attaque des alliés menée en septembre 1918 contre la Bulgarie, alliée de l'Allemagne. Son succès précipitera la défaite des puissances centrales, menant au final à l'armistice de novembre.

A l'occasion du centenaire, le consulat général de France à Thessalonique a également publié un livret reprenant le contenu de l'exposition permanente présentée dans le Musée de Zeitenlick, consultable sur internet (http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/pays-belligerants/le-f ront-dorient-et-les-poilus-de-salonique)

/ATS
 

Actualités suivantes