L'armée syrienne bombarde des zones rebelles, des civils fuient

L'armée syrienne et ses alliés ont bombardé samedi des secteurs tenus par les rebelles dans ...
L'armée syrienne bombarde des zones rebelles, des civils fuient

L'armée syrienne bombarde des zones rebelles, des civils fuient

Photo: KEYSTONE/EPA/YAHYA NEMAH

L'armée syrienne et ses alliés ont bombardé samedi des secteurs tenus par les rebelles dans le sud-ouest de la Syrie. Des milliers de civils fuient la région pour se réfugier dans d'autres zones aux mains des adversaires du président Bachar al Assad.

Des centaines de familles ayant emporté une partie de leurs biens avec eux sont arrivées ces deux derniers jours dans les villes de Taïba et de Mataiyah, à quelques kilomètres seulement de la frontière hautement surveillée avec la Jordanie, ont rapporté des travailleurs humanitaires et des rebelles.

Les villes et villages à l'est de Deraa subissent l'essentiel de l'offensive lancée la semaine dernière par l'armée syrienne. Selon l'OSDH, la Russie a lancé près de 25 frappes sur ces villes contrôlées par les rebelles. Il s'agit des premiers raids russes dans le sud du pays depuis la trêve en 2017. L'OSDH n'a fourni aucun bilan.

Des milliers de Syriens ont aussi fui Masahra et Hara, des villages tenus par les rebelles et situés sur la ligne de front dans la province de Kouneitra, vers des camps de fortune proches du plateau du Golan occupé par Israël, où l'artillerie syrienne évite de bombarder, ont dit deux habitants.

Les rebelles ont affirmé samedi avoir repoussé plusieurs assauts contre des villages de la région de Ladja, un secteur volcanique et accidenté situé aux confins des provinces de Deraa et de Soueida où se sont concentrés jusqu'à présent l'essentiel des combats au sol.

Accords menacés

'L'armée intensifie sa campagne et poursuit sa mobilisation sur plusieurs fronts', a dit Abou Bayan, chef rebelle d'une faction de l'Armée syrienne libre (ASL).

Les médias syriens ont pour leur part rapporté que des 'terroristes' avaient tiré au mortier sur les villages de Dama et Chomara dans la région de Ladja, où plusieurs localités rurales situées à l'ouest de la ville de Soueida, elle-même à majorité druze, ont été pris pour cibles par des rebelles.

Ces combats menacent l'accord conclu l'an dernier entre les Etats-Unis et la Russie, qui appuie Bachar al Assad, sur la création d'une zone de 'désescalade' dans cette partie de la Syrie. Les Etats-Unis ont de nouveau exigé jeudi le respect de cette zone en mettant en garde Bachar al Assad et ses alliés russes contre les graves conséquences que pourraient avoir des violations de l'accord.

/ATS
 

Actualités suivantes