L'US Navy déploie son premier porte-avions de nouvelle génération

L'US Navy a déployé mardi son premier porte-avions de nouvelle génération, l'USS Gerald Ford ...
L'US Navy déploie son premier porte-avions de nouvelle génération

L'US Navy déploie son premier porte-avions de nouvelle génération

Photo: KEYSTONE/EPA US NAVY/US NAVY/ERIK HILDEBRANDT HANDOUT

L'US Navy a déployé mardi son premier porte-avions de nouvelle génération, l'USS Gerald Ford. Le navire de 100'000 tonnes à propulsion nucléaire, doté de nouvelles technologies, a été conçu pour pouvoir être équipé d'armements encore en cours de développement.

Le porte-avions de 335 mètres, qui a coûté plus de 13 milliards de dollars, a quitté en milieu de journée son port d'attache de Norfolk, en Virginie, escorté par son groupe aéronaval, pour plusieurs semaines de manoeuvres avec les marines de neuf pays alliés, dont la France et le Canada.

L'USS Gerald Ford, 11e porte-avions de la flotte américaine, est déployé pour 'démontrer ses capacités létales sans rivales dans tous les domaines', a assuré l'amiral Daryl Caudle, commandant des forces navales américaines, cité dans un communiqué de la marine.

Les exercices multinationaux dans l'océan Atlantique seront focalisés sur la défense antiaérienne, le combat antisubmersibles, les mesures antimines et les opérations amphibies. Ils impliqueront 9000 personnes, 20 navires de guerre et 60 avions, a indiqué l'US Navy sans préciser les effectifs de chaque pays.

Armes laser et à micro-ondes

Les porte-avions de la classe Gerald Ford, du nom du 38e président des Etats-Unis, doivent remplacer la classe de porte-avions Nimitz, qui arrivent au terme de leurs 50 années de service programmées. Le John Kennedy, sur le même modèle, est actuellement en construction.

Inauguré en 2017 par Donald Trump, alors président, après un retard de livraison de deux ans, le navire a depuis subi des tests multiples, des problèmes ayant été décelés sur son système de catapulte électromagnétique, supposé permettre de faire décoller des avions à un rythme plus élevé que celui de la classe Nimitz.

La configuration du navire et sa production d'électricité sont conçues pour lui permettre de s'adapter à de nouveaux armements, comme les armes à énergie dirigée, durant ses 50 années de service, a noté l'US Navy en référence à des nouveaux types d'armes comme les rayonnements électromagnétiques, les armes laser ou les armes à micro-ondes.

Ce premier déploiement ne durera que quelques semaines, le porte-avions n'étant pas encore prêt à combattre. Il sera placé sous l'autorité d'un commandement militaire l'an prochain.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus