Jeff Sessions avait évoqué la campagne avec l'ambassadeur russe

Le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, a bien évoqué la campagne présidentielle ...
Jeff Sessions avait évoqué la campagne avec l'ambassadeur russe

Jeff Sessions avait évoqué la campagne avec l'ambassadeur russe

Photo: Keystone

Le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions, a bien évoqué la campagne présidentielle du candidat Donald Trump avec l'ambassadeur de Moscou à Washington, affirme vendredi le Washington Post. Cela, contrairement à ce qu'il avait soutenu.

C'est l'ambassadeur Sergueï Kisliak lui-même qui a informé sa hiérarchie à Moscou sur ces discussions portant également sur des 'questions politiques d'importance' pour la Russie avec Jeff Sessions, affirme le quotidien. Ce dernier cite des responsables anonymes et des interceptions d'agences de renseignement américaines.

Ces révélations rendent un peu plus délicate la posture du ministre Sessions. Donald Trump l'a déjà sèchement désavoué mercredi pour sa gestion de l'épineuse affaire d'ingérence russe mais qui a annoncé son intention de rester à son poste. Au coeur de la discorde, la décision de M. Sessions de se récuser dans cette enquête sous tutelle du ministère de la Justice.

Plusieurs enquêtes

Le ministre de la Justice, qui était alors conseiller diplomatique de Donald Trump, a reconnu avoir eu des contacts avec Sergueï Kisliak et a regretté de ne pas en avoir informé le Congrès. Il avait néanmoins assuré qu'ils ne portaient pas sur la campagne présidentielle et qu'il ne rencontrait M. Kisliak qu'en sa qualité de sénateur de l'Alabama.

Depuis plusieurs mois, le président américain est confronté à une série de révélations concernant une possible collusion entre des membres de son équipe de campagne et des responsables russes - dont M. Kisliak -, sur fond d'accusations d'ingérence de Moscou dans le processus électoral américain.

Plusieurs enquêtes, parlementaires et fédérale, sont en cours sur cette affaire.

/ATS
 

Actualités suivantes