Des milliers de Hongrois défilent contre leur premier ministre

Des dizaines de milliers de Hongrois ont manifesté samedi à Budapest pour protester contre ...
Des milliers de Hongrois défilent contre leur premier ministre

Des milliers de Hongrois défilent contre leur premier ministre

Photo: KEYSTONE/AP MTI/ZSOLT SZIGETVARY

Des dizaines de milliers de Hongrois ont manifesté samedi à Budapest pour protester contre la réélection du premier ministre Viktor Orban. Ils l'accusent d'avoir faussé le vote dimanche dernier qui l'a vu obtenir un troisième mandat consécutif.

Les manifestants étaient au nombre de 100'000, selon les organisateurs du rassemblement. Dans un communiqué diffusé sur Facebook, ces derniers exigent un recompte des voix, une presse libre et une nouvelle loi électorale. Ils appellent aussi l'opposition à s'unir pour contrer Viktor Orban.

La foule a défilé dans le centre de la capitale hongroise de l'Opéra national au Parlement, devant lequel avait lieu une manifestation sous le slogan 'Nous sommes la majorité !'. Beaucoup de mobilisés, dont la plupart étaient des jeunes, scandaient 'démocratie !' et brandissaient des drapeaux hongrois et de l'Union européenne.

'Nous voulons vivre dans un Etat de droit (...) Nous voulons vivre dans une vraie démocratie', a déclaré un des organisateurs de la manifestation, Viktor Gyetvai, un étudiant de 20 ans. Lors des élections, il y a une semaine, l'opposition a relevé des pannes informatiques suspectes au cours du scrutin.

Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont estimé dans un rapport cette semaine que si les opérations de vote s'étaient déroulées dans des conditions satisfaisantes, la capacité des électeurs à voter en connaissance de cause avait en revanche été entravée par la 'rhétorique xénophobe' ambiante et la 'partialité des médias'.

'Partialité des médias'

Le Premier ministre conservateur Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, a décroché dimanche dernier un troisième mandat consécutif. Son parti Fidesz a remporté près de la moitié des suffrages, ce qui devrait lui assurer une majorité des deux tiers au Parlement.

Viktor Orban, qui militait déjà comme jeune libéral à la fin des années 1980, a imposé au pays ce que ses détracteurs considèrent comme un style de plus en plus autoritaire. Le gouvernement de ce dirigeant de 54 ans est régulièrement accusé de museler les médias en soumettant le service public à un contrôle éditorial étroit et en favorisant l'achat de médias indépendants par des hommes d'affaires alliés du pouvoir.

Le Premier ministre hongrois a bataillé aussi contre Bruxelles concernant la politique de quotas de migrants venus du Proche-Orient. Il estime que la Hongrie chrétienne, qui n'a pas de véritable tradition d'immigration, doit préserver son 'homogénéité ethnique'.

La manifestation de samedi était l'une des plus importantes organisées en Hongrie ces dernières années. Elle rappelle par son ampleur celles qui avaient suivi la proposition de Viktor Orban de taxer internet.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus