Trois journalistes romands primés au Swiss Press Award

Trois journalistes romands ont été récompensés mercredi soir à Berne pour leurs articles. Les ...
Trois journalistes romands primés au Swiss Press Award

Trois journalistes romands primés au Swiss Press Award

Photo: Keystone

Trois journalistes romands ont été récompensés mercredi soir à Berne pour leurs articles. Les Swiss Press Award ont été décernés par la Fondation Reinhard von Grafenried en présence du chancelier de la Confédération Walter Thurnheer.

En presse écrite, le premier prix est revenu à Christoph Lenz et à Joël Widmer pour un article du Blick, a annoncé mercredi la Fondation. Ils avaient soulevé le rôle du conseiller fédéral Guy Parmelin dans l'affaire des terres agricoles et 'n'ont pas laché prise', a dit le président du jury Fredy Gsteiger. Le premier travaille depuis au Tages-Anzeiger.

Dans son discours, Christoph Lenz a critiqué la volonté du Conseil fédéral de sceller les données et les dossiers du Service de renseignement 30 ans de plus que prévu par la loi. Cette décision prive les journalistes de vérifier par eux mêmes les processus et les faits. Il faisait ainsi référence au discours de Walter Thurnherr sur le 'faire soi-même, penser soi-même et vérifier soi-même'.

Le journaliste du Temps Sylvain Besson décroche la première place dans la catégorie online avec son enquête 'Fioul lourd, le sang impur de la globalisation'. La Fondation a salué son article sur les entreprises qui commercialisent ce carburant promis à disparaître.

Pour la vie

Le reportage 'La vie à tout prix' de Pauline Vrolixs (RTS La Première) a charmé le jury et l'a projeté au premier rang de la catégorie radio. La journaliste s'est plongée dans les milieux conservateurs catholiques avec un couple qui refuse catégoriquement l'avortement.

Au fil de l'interview, ces parents de six enfants, lui livrent une véritable et étonnante confession, écrit la Fondation. Au quotidien, idéologie et réalité ne concordent pas toujours.

Dans la catégorie vidéo, Alain Rebetez de la RTS Télévision rafle l'or avec 'L'instant politique'. Le chroniqueur raconte avec humour, parfois, avec passion toujours, la politique fédérale, écrit la Fondation sur son site internet.

'Deux enfants, deux papas, une famille' revient sur le débat sur l'adoption et la procréation par des couples homosexuels. Un reportage qui a valu à Carlo Silini (Coriere del Ticino) de remporter le prix local. Il raconte le parcours de deux hommes devenus pères de jumeaux.

Dans la jungle

Le Vaudois Zalmaï Ahad (L'Hebdo) a été désigné photographe de l'année. Il a reçu cette récompense pour ses clichés du camp de réfugiés 'gigantesque et illégal' de Calais en France. Né à Kaboul, il a quitté son pays en 1980. Il vit à Lausanne et est un citoyen Suisse.

Ses photographies ont été publiées par le New York Times Magazine, le New Yorker Magazine, le Newsweek ou encore La Repubblica. Ses oeuvres ont été exposées dans des musées, des galeries et des universités et récompensées de plusieurs prix internationaux.

Avec le Swiss Press Award récompensant des productions de la presse écrite, online, radio, vidéo et photographie, la Fondation Reinhardt von Graffenried honore depuis plus de 30 ans les professionnels des médias qui ont réalisé des prestations remarquables dans le domaine du journalisme local ou de la photographie de presse en Suisse.

Chacun des six journalistes récompensés s'est vu remettre le trophée Diamant et la somme de 20'000 francs. Les lauréats des deuxième et troisième prix reçoivent chacun la somme de 1000 francs et les lauréats des catégories du Swiss Press Photo la somme de 2000 francs.

/ATS